NOUVELLES

Wind Mobile reluque de nouveau Mobilicity

03/12/2013 08:06 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Wind Mobile considère de nouveau se lancer dans la course pour mettre la main sur l'un de ses concurrents dans l'univers canadien de la téléphonie cellulaire, soit Mobilicity.

Le PDG de Wind Mobile, Anthony Lacavera, a indiqué l'intention de la société mère de l'entreprise, Globalive Wireless Management Corp., de faire une offre pour acquérir Mobilicity.

Mobilicity dessert 190 000 clients dans des villes telles que Toronto, Calgary, Ottawa et Vancouver. Wind Mobile rallie pour sa part 637 000 clients. Il s'agit d'une fraction du total de 25 millions d'abonnés que comptent les gros joueurs du pays dans ce domaine : Rogers Communications (TSX:RCI.B), Telus (TSX:T) et Bell (TSX:BCE).

La vente de Mobilicity se fait sous la supervision des tribunaux puisque l'entreprise s'est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, en septembre dernier.

Les entreprises intéressées à faire une offre pour Mobilicity ont jusqu'au 9 décembre pour le faire. M. Lacavera espère que les tribunaux accepteront la candidature de Wind Mobile comme acheteur potentiel.

En juin dernier, Telus avait laissé tomber son projet d'acheter le petit fournisseur de service sans-fil Mobilicity après qu'Ottawa eut signalé son intention de s'opposer à la transaction.

PLUS:rc