NOUVELLES

Refoulements d'égouts rue de la Pruchière : les sinistrés devront encore s'armer de patience

03/12/2013 08:04 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Les citoyens de la rue de la Pruchière, dans le secteur Lebourgneuf, victimes de refoulement d'égouts, ne sont pas au bout de leurs peines.

Ces résidents affirment qu'un bassin de rétention situé sur le boulevard Jean-Talon est la cause de tous leurs problèmes. L'infrastructure ne serait pas conforme et lorsque le bassin déborde, l'eau souillée se retrouve dans le sous-sol des résidences.

L'administration Labeaume doit trancher, d'ici janvier, à savoir si la Ville apportera les correctifs nécessaires pour régler le problème ou si le site sera plutôt fermé et déménagé ailleurs.

La citoyenne Anne-Marie Fleury s'est présentée au conseil municipal, lundi soir, pour faire comprendre au maire que les résidents ne croient pas qu'il soit possible de remédier à la situation en modifiant simplement les infrastructures. Les citoyens réclament plutôt la fermeture du bassin de rétention et l'aménagement de canalisations plus modernes dans leur secteur.

« C'est tout le stress qu'on vit. Quand on dit qu'on va essayer de recorriger ça, on ne les croit pas. Parce qu'ils l'ont recorrigé et ça n'a pas fonctionné. Il y en a un site à Beauport où ça ne causera pas de problèmes comme ça dans les habitations. C'est un site à côté de l'usine d'épuration, il faut qu'ils l'envoient là, mais ça va coûter un petit peu plus cher », explique-t-elle.

Plus d'une dizaine de résidents de la rue de la Pruchière ont subi des problèmes de refoulement. Dans certains cas, jusqu'à deux fois en l'espace de neuf mois.

Les compagnies d'assurance des sinistrés ont d'ailleurs engagé des recours contre la Ville de Québec.

PLUS:rc