NOUVELLES

Le plus gros salon du livre jeunesse à Saint-Basile-le-Grand

03/12/2013 03:37 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

Une trentaine d'auteurs québécois partageront leur passion de l'écriture cette semaine auprès de plus de 1200 élèves des écoles primaires de Saint-Basile-le-Grand, en Montérégie, dans le cadre du Salon du livre jeunesse de l'école Jacques-Rocheleau.

« L'apprentissage de la lecture est l'une des pistes mises au coeur de notre projet éducatif afin d'assurer la réussite de nos jeunes », souligne l'établissement de Saint-Basile-le-Grand, qui regroupe près de 700 élèves.

Cette année, le conseil d'établissement a décidé de favoriser le roman québécois, non seulement dans le cadre de son salon du livre, mais aussi pour l'achat de nouveaux livres. « Faire connaître nos auteurs et les faire apprécier de nos enfants, c'est aussi assurer une longévité à notre culture », explique la direction de l'école Jacques Rocheleau, qui accueillera notamment les auteurs Louis Émond, Anne Deslauriers, Annie Cloutier, Jonathan Reynolds et Kees Vanderheyden.

La même école qui avait proposé une activité dans un Apple Store

Cette école a fait l'objet de critiques le mois dernier après avoir eu l'intention de tenir une activité scolaire dans une boutique Apple pour remplacer une sortie au cinéma de Saint-Basile, qui venait de fermer ses portes. Les élèves de 2e année étaient alors invités à fouiller dans leurs photos de familles en vue de faire un montage avec des logiciels d'Apple. Le directeur de l'école, Claude P. Lapointe, souligne qu'un seul parent sur 67 avait répondu négativement à un sondage sur l'activité.

Mais la médiatisation de cette initiative avait entraîné des commentaires critiques sur les médias sociaux, où le caractère « éducatif » de la sortie avait été ridiculisé. Dans ce contexte, la direction de l'école avait décidé d'annuler l'activité.

« La même école qui manque tellement de jugement en proposant une activité dans un Apple Store organise aussi le plus gros salon jeunesse au niveau primaire », ironise aujourd'hui Claude P. Lapointe. Le directeur ajoute avoir compris de cet épisode que les informations peuvent être comprises et reprises de toutes sortes de manières sur le web. « Nous serons plus circonspects à l'avenir », dit-il.

En plus des élèves de l'école Jacques Rocheleau/St-Basile, ceux des écoles de la Chanterelle, de la Mosaïque et La Farandole participeront à cette activité culturelle, mercredi et jeudi. Les parents et le public sont aussi invités à ce salon du livre de 16 h à 20 h.

PLUS:rc