NOUVELLES

Accidents impliquant des piétons : les autorités rappellent la prudence

03/12/2013 03:53 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

La police de Québec et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) rappellent la vigilance aux automobilistes et aux piétons après la multiplication ces dernières semaines d'accidents, parfois mortels, impliquant des marcheurs.

Depuis un mois, neuf piétons ont été frappés par des véhicules à Québec. De ce nombre, quatre d'entre eux sont morts.

Les derniers accidents se sont produits lundi soir dans deux secteurs différents de la capitale. Un piéton a été happé mortellement par une voiture de taxi peu après 22 h à l'intersection du boulevard Charest Est et de la rue du Pont. Un peu plus tôt, un autre piéton a été renversé par une voiture sur le viaduc Jean-Marchand, au-dessus de l'autoroute Henri-IV, dans le quartier Duberger-Les-Saules.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) note une recrudescence des incidents impliquant des piétons depuis la semaine dernière.

« Depuis le 28 novembre [...], on constate quatre accidents avec au moins sept personnes impliquées, pour des piétons, et malheureusement, il y a deux personnes qui sont décédées suite à ces accidents-là », dit Pierre Poirier, porte-parole du SPVQ.

Ce dernier ajoute que dans au moins trois de ces incidents, le comportement téméraire des piétons pourrait être en cause.

« Ce qu'on rappelle aux piétons, c'est qu'il y a des endroits prévus à cet effet pour traverser », dit le porte-parole du SPVQ.

Le son de cloche est le même du côté de la SAAQ. Selon Mario Vaillancourt, porte-parole de l'organisme, près de la moitié des accidents impliquant un piéton et une voiture pourraient être évités.

« On dit que dans 47 % des cas, les piétons qui ont été victimes d'une collision avec une automobile faisaient une action contraire au Code de la sécurité routière. Alors, dans presque un cas sur deux, c'est le piéton qui n'a pas respecté le Code », dit-il.

Au total, cinq piétons ont perdu la vie à Québec en 2013. L'année précédente, quatre personnes qui circulaient à pied ont été happées mortellement. En 2011, il y avait eu huit morts.

PLUS:rc