NOUVELLES

Patrick Brazeau, de sénateur à journaliste à scandales

02/12/2013 01:26 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

Le sénateur suspendu Patrick Brazeau ne sera pas resté sans travail bien longtemps. Il vient de décrocher un emploi comme journaliste d'un magazine satirique à scandales de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Il a déposé une requête en accréditation à la Tribune de la presse parlementaire à Ottawa, lundi, et en a profité pour s'adresser aux médias. Il affirme que sa motivation de collaborer au magazine Frank est de dire la vérité aux Canadiens.

Pour être accrédité, un pigiste doit normalement obtenir une lettre d'entente de deux médias. M. Brazeau n'en a qu'une pour l'instant, mais dit faire les efforts nécessaires pour obtenir la seconde.

Un vrai reporter? Ce serait ennuyant, dit le rédacteur en chef

Le rédacteur en chef du magazine, Andrew Douglas, promet que Patrick Brazeau sera une « épine au pied » de ses anciens collègues au Sénat, même s'il ne compte aucune expérience en journalisme. Un vrai reporter, écrit M. Douglas sur le site du magazine, « ce serait tellement ennuyant! »

Il affirme que c'est le sénateur lui-même qui a contacté le magazine Frank pour offrir ses services de pigiste. Après réflexion, l'équipe a décidé de tenter l'expérience.

« Qui sait, il peut nous donner chaque semaine quelques chroniques intéressantes et perspicaces. Ou ça pourrait ne pas fonctionner. Je n'en sais rien », a affirmé M. Douglas, en entrevue au Chronicle Herald.

Le Frank d'Ottawa, qui n'a pas le même propriétaire que celui d'Halifax, a souhaité la bienvenue au sénateur Brazeau dans la famille. Le magazine estime que « chaque sénateur mérite une 9e chance, et contrairement aux sénateurs Wallin et Duffy, le sénateur Brazeau n'a pas encore prouvé qu'il n'est pas un journaliste », lit-on dans le communiqué écrit sur un ton humoristique.

Brazeau a été suspendu du Sénat au début novembre, en même temps que Mike Duffy et Pamela Wallin, à cause d'allocations de dépenses inappropriées. Il fait également face à des accusations de voies de fait et d'agression sexuelle. La date du procès sera fixée en février.

Le Frank d'Halifax, de son côté, a invité les deux collègues de M. Brazeau à envoyer leur curriculum vitae au magazine, sur Twitter.

Avec La Presse canadienne et The Chronicle Herald

PLUS:rc