NOUVELLES

Lac-Mégantic : les analyses « de la dernière chance » pour l'identification

02/12/2013 01:59 EST | Actualisé 31/01/2014 05:12 EST

Le Bureau du coroner espère être en mesure de confirmer d'ici la fin de l'année l'identité des huit disparus de la tragédie de Lac-Mégantic qui n'ont toujours pas été identifiés.

Depuis le début du processus d'identification, le Bureau du coroner s'est toujours montré réticent à discuter d'échéancier, mais il s'est engagé auprès des proches à fournir les résultats finaux « avant la fin de l'année 2013 », a indiqué la porte-parole de l'organisme, Geneviève Guilbault.

Il s'agit des « analyses de la dernière chance », a indiqué Mme Guilbault, puisque certains fragments ont été sérieusement altérés en raison de l'intensité de la chaleur qui se dégageait du convoi pétrolier qui a déraillé et explosé le 6 juillet en plein coeur de la petite ville de 6000 habitants.

Des experts travaillent toujours à l'identification des huit victimes présumées au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal, mais également dans deux autres laboratoires -- l'un en Bosnie-Herzégovine et l'autre à Thunder Bay, en Ontario.

La dernière identification remonte au 29 août. Il s'agissait de la jeune Alyssa Charest Bégnoche, qui était âgée de 4 ans.

Trente-neuf des 47 victimes de la tragédie ont été formellement identifiées jusqu'à présent.

PLUS:rc