NOUVELLES

Ontario: hausse de 33 % des tarifs d'électricité d'ici 2016

02/12/2013 07:26 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST
Radio-Canada

La facture d'électricité des Ontariens risque de bondir du tiers au cours des trois prochaines années, a admis le gouvernement provincial lundi dans son nouveau plan énergétique.

Les partis d'opposition ont accusé à nouveau les libéraux de tuer la création d'emplois et d'ignorer les moins nantis.

La hausse anticipée des tarifs est en grande partie attribuable à l'élimination prévue en 2015 de la Prestation pour l'énergie propre. Les libéraux avaient mis en place cette remise de 10 % en 2011, avant les dernières élections, pour calmer la colère des abonnés face à l'augmentation de leur facture. Mais le programme coûte plus de 1 milliard de dollars par année au trésor ontarien.

Les conservateurs et les néo-démocrates ont rappelé lundi que le gouvernement avait gaspillé plus de 1 milliard de dollars pour l'annulation de deux projets de centrales électriques à Oakville et à Mississauga, respectivement avant et durant la dernière campagne électorale.

« Les Ontariens paient plus qu'ils ne le devraient et qu'ils peuvent se permettre. »

— Peter Tabuns, député du NPD

Selon les nouvelles prévisions provinciales, si l'abonné moyen ne réduit pas sa consommation d'électricité, sa facture passera de 125 $ par mois en 2013 à 167 $ en 2016.

Le ministre de l'Énergie, Bob Chiarelli, a souligné, toutefois, que son gouvernement avait investi des centaines de millions de dollars dans le réseau.

« Nous sommes passés d'un réseau précaire à un système fiable et d'une électricité sale [charbon] à propre [énergies éolienne et solaire]. »

— Bob Chiarelli, ministre de l'Énergie

Le ministre Chiarelli a ajouté que l'augmentation des tarifs va se modérer au cours des 20 prochaines années.

Pour sa part, l'Alliance environnementale de Toronto se réjouit de voir que la province mette l'accent sur la conservation d'énergie.

Faits saillants du plan énergétique :

-Avenir incertain de la Prestation ontarienne pour l'énergie propre (remise de 10 %) au-delà de 2015

-Plafonnement de la demande en électricité au cours des 20 prochaines années, grâce à la conservation

-Remise à neuf des centrales nucléaires de Bruce et de Darlington à partir de 2016

-Travailler avec le fédéral pour brancher 25 Premières Nations du Nord-Ouest de l'Ontario qui dépendent actuellement du diesel

-Nouveau programme de prêts pour l'efficacité énergétique à partir de 2015

Nouveau programme d'efficacité énergétique

Initiative verte ou bonbon préélectoral? Le gouvernement ontarien a aussi confirmé, lundi, qu'il offrirait des prêts aux propriétaires qui veulent mieux faire isoler leur maison ou changer leurs fenêtres.

Le nouveau programme n'entrera pas en vigueur avant 2015, mais le ministre Chiarelli a tout de même annoncé la mesure populaire, alors que des rumeurs d'élections planent en Ontario.

Les libéraux sont minoritaires et nombre d'observateurs s'attendent à ce que les partis d'opposition renversent le gouvernement après le dépôt du prochain budget au printemps.

Le ministère de l'Énergie ne précise pas à combien s'élèveraient les prêts consentis par la province, par le biais des distributeurs locaux d'électricité, ni le taux d'intérêts imposé. Mais les abandonnés rembourseraient les fonds avancés graduellement sur leur facture d'électricité, comme au Manitoba. Les détails doivent venir en 2014.

Le dernier programme provincial-fédéral de mesures incitatives, appelé écoÉnergie, a été annulé en 2012 pour des raisons budgétaires. Il était très populaire auprès des Ontariens.

Les pires projets énergétiques, selon Greenpeace

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.