NOUVELLES

Des drones pour livrer des colis

02/12/2013 07:34 EST | Actualisé 01/02/2014 05:12 EST

Le détaillant américain Amazon teste la livraison de colis à l'aide de mini-drones.

Le fondateur de l'entreprise, Jeff Bezos, a expliqué dimanche à la chaîne américaine CBS que les petits appareils volants sans pilote, appelés des octocoptères, pourraient bientôt être utilisés pour livrer des paquets allant jusqu'à 2,3 kg chez des clients.

Les drones prendraient en charge les articles dans les centres de distribution d'Amazon pour les apporter en une demi-heure à leur acheteur s'il habite dans un rayon de 16 km de l'entrepôt.

Ce projet ambitieux nécessite des tests de sécurité supplémentaires et l'approbation des autorités américaines de l'aviation, a expliqué M. Bezos, soulignant que le service « Amazon Prime Air » pourrait être offert d'ici quatre à cinq ans. Le détaillant cherche aussi à améliorer l'efficacité de ce système de livraison.

Comme les petits drones sont alimentés par des moteurs électriques, ce nouveau moyen de transport serait « très écologique », a ajouté le fondateur d'Amazon.

Amazon prévoyait ajouter 7 entrepôts cette année à son réseau qui en contenait 89 en 2012. Le site du détaillant est le plus visité aux États-Unis, d'après la firme ComScore.

Encore plus de drones d'ici deux ans

L'Agence américaine de l'aviation civile (FAA) élabore depuis un certain temps une réglementation pour encadrer l'usage de drones civils. Ces appareils volants ne sont actuellement autorisés à voler dans le ciel américain qu'à des fins de services publics ou de loisirs. Leur nombre se limite à environ 300.

En 2015, la FAA pourrait cependant ouvrir tout l'espace aérien et pas moins de 7500 mini-drones pourraient sillonner le ciel américain.

PLUS:rc