NOUVELLES

Déficit zéro : Nicolas Marceau fait son mea culpa

30/11/2013 02:53 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

Le ministre des Finances du Québec, Nicolas Marceau, reconnaît qu'il a fait erreur dans l'évaluation du déficit de la province.

Sa mise à jour économique dévoilée jeudi a révélé que le Québec enregistrait un déficit de 2,5 milliards de dollars, alors qu'il affirmait en septembre pouvoir toujours atteindre l'équilibre budgétaire. Il reporte maintenant l'atteinte du déficit zéro de deux ans.

En entrevue à l'émission Les coulisses du pouvoir, Nicolas Marceau admet avoir fait fausse route. « C'est vrai que cette fois-ci, on n'a pas été bon. C'est vrai que cette fois-ci, on s'est trompé beaucoup. Je pense qu'il faut le reconnaître, et je suis le premier à le reconnaître, mais généralement on a toujours été très bon tant pour prévoir les dépenses que les revenus. »

Il attribue cette erreur d'évaluation à la combinaison de phénomènes particuliers qui se sont révélés au cours des deux derniers mois, notamment le changement de comportement des Québécois qui épargnent davantage.

« On s'appuyait sur un taux d'épargne au Québec qui était un taux qu'on utilisait depuis plusieurs années. Il y a eu une révision récente par Statistique Canada au mois d'octobre qui a recalculé les taux d'épargne un peu partout au Canada. Dans le fond, au Québec, le taux d'épargne est deux fois plus grand que celui qu'on utilisait dans nos calculs », explique le ministre.

Nicolas Marceau soutient qu'il préfère reporter l'atteinte de l'équilibre budgétaire plutôt que de couper dans les dépenses de l'État ou d'augmenter les taxes et les impôts pour combler le manque à gagner.

Il affirme demeurer prudent dans ses prévisions et croit que la politique économique du gouvernement pourrait permettre de renverser la situation. « J'ai confiance que nos revenus vont être au rendez-vous, puis que grâce à notre contrôle des dépenses on va être capable de refermer l'écart auquel on est confronté présentement », conclut-il.

L'entrevue avec Nicolas Marceau sera diffusée aux Coulisses du pouvoir dimanche à 11h sur Ici Radio-Canada Télé.

PLUS:rc