NOUVELLES

Unité 9 accueille une IPL

29/11/2013 04:50 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

Lietteville, la prison de la série aux côtes d'écoute vertigineuses Unité 9, accueillera une nouvelle intervenante de première ligne (IPL) mardi prochain. Une gardienne de prison rebelle dans son look, mais pas dans sa personnalité.

Mélanie Pilon est la comédienne qui incarne Mélissa Caron, une IPL sportive, maquillée et portant des piercings, des tatouages et des tresses. Une allure qui jure avec celle, plus traditionnelle, des IPL Agathe Boisbriand (Mariloup Wolfe) et Nancy Prévost (Debbie Lynch-White), ainsi que celle de leur superviseure, Caroline Plante, interprétée par Salomé Corbo.

D'ailleurs, est-ce que Mélissa remplace Agathe qui vient d'être suspendue? Aucune réponse de la part de Mélanie Pilon. Cette dernière ne peut pas en dire beaucoup sur son rôle, ni si elle sera présente dans la série jusqu'en avril. On sait qu'elle est affectée au maximum avec les détenues Jeanne (Ève Landry) et Avril (Myriam Côté). « Mélissa est habituée à travailler dans une prison pour hommes, elle a donc du caractère. C'est sa première expérience dans une prison pour femmes », explique la comédienne.

Hors casting
Ce rôle de gardienne de prison sort du casting habituel de Mélanie Pilon, plutôt habituée à jouer des rôles plus légers depuis sa sortie du Collège Lionel-Groulx, il y a 10 ans. « Je casse l'image de la blonde, je change de distribution et j'en suis très heureuse, surtout avec une telle série, où tout le monde veut jouer. Je suis très chanceuse. »

La comédienne est aussi très contente de faire partie de la distribution de ce qu'elle appelle un « show de femmes ». « On n'a pas beaucoup de si beaux rôles de femmes, complexes et étoffés. Souvent, on joue la conjointe ou la mère », a-t-elle constaté.

Une allure rebelle
C'est Mélanie Pilon qui a trouvé le look de son personnage d'après une demande de la production. Elle a composé son personnage avant d'aller en audition. « Je n'allais pas me raser les cheveux, mais mon conjoint m'a suggéré les tresses. Je me suis aussi fait faire deux faux tatouages, je voulais une allure plus dure. C'est une IPL plus rebelle que les autres », explique-t-elle.

Le personnage est aussi maquillé. « C'est autorisé, et certaines IPL le sont. Il faut seulement éviter les bijoux qui pendent, et les cheveux doivent être attachés ».

Pour se préparer au rôle, elle s'est aussi entraînée comme une culturiste, régime alimentaire inclus. « Le personnage est une sportive, je me suis donc donnée à fond. »

Par ailleurs, si une IPL est présente sur le plateau pour conseiller les comédiennes, Mélanie Pilon a voulu aller plus loin en rencontrant une autre IPL pour lui poser des questions plus précises sur le métier. « Je voulais comprendre la psychologie et les motivations d'une personne qui fait ce métier. Comment gère-t-elle sa peur, que fait-elle pour garder une distance? Je voulais être le plus juste possible dans mon interprétation », raconte la comédienne.

Mélanie Pilon a joué dans les séries Les ex, Au nom de la loi, Lance et compte, Toute la vérité. Elle a aussi tourné dans six films depuis 2003. Elle joue également au théâtre et est la cofondatrice de la compagnie Kalea Théâtre.

PLUS:rc