NOUVELLES

Terminal de granules de bois : Annick Papillon lance une pétition sur Internet

29/11/2013 03:20 EST | Actualisé 28/01/2014 05:12 EST

La députée fédérale néo-démocrate de la circonscription de Québec, Annick Papillon, vient de lancer une pétition sur Internet pour faire pression sur Ottawa dans le projet controversé de terminal de granules de bois à l'anse au Foulon.

La députée dénonce la façon de faire du Port de Québec et de la compagnie Arrimage Québec, qui est derrière le projet. Annick Papillon déplore notamment le manque de transparence de l'entreprise.

La députée néo-démocrate dénonce aussi l'immunité dont jouit le Port de Québec, qui n'est pas soumis au schéma d'aménagement de la Ville de Québec et à la réglementation environnementale provinciale.

Annick Papillon, qui réclament l'arrêt des travaux à l'anse au Foulon, demande à Ottawa d'obliger l'Administration portuaire à tenir des consultations publiques auprès des citoyens de Québec pour tous les nouveaux projets de développement.

« Le Port vise peut-être d'autres silos. Il a aussi l'idée de justement faire des aménagements différents dans la baie de Beauport. Alors nous, on lance un signal aujourd'hui pour dire que le Port doit obligatoirement tenir des consultations publiques », a affirmé la députée néo-démocrate.

De son côté, la direction du Port de Québec a d'ores et déjà fait savoir qu'elle ira de l'avant avec la construction du terminal de granules de bois, dont un des silos a déjà été érigé.

Le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard a récemment répété que le projet de l'anse au Foulon a été soumis à un processus d'autorisation rigoureux et qu'il répond aux normes d'impact environnemental.

La pétition d'Annick Papillon est disponible ici.

PLUS:rc