NOUVELLES

La Nouvelle-Écosse autorise le Lien maritime du projet Muskrat Falls

29/11/2013 09:13 EST | Actualisé 29/01/2014 05:12 EST

L'agence énergétique de la Nouvelle-Écosse a accepté vendredi la proposition amendée de l'entreprise Emera (TSX:EMA) pour le Lien maritime.

Ce projet de câble sous-marin de 1,5 milliard de dollars permettrait d'expédier l'hydroélectricité du projet Muskrat Falls, à Terre-Neuve-et-Labrador, vers la Nouvelle-Écosse.

Emera et la société d'État de Terre-Neuve-et-Labrador souhaitent commencer la production d'énergie à Muskrat Falls en 2017.

La régie des services publics de la Nouvelle-Écosse (Nova Scotia Utility and Review Board) avait déjà accepté le Lien maritime plus tôt cette année, mais y avait rattaché de nombreuses conditions pour s'assurer que le projet n'imposerait pas de fardeau aux consommateurs d'électricité de la province.

Entre autres, on demandait que l'électricité soit vendue au prix du marché. 

La régie estime que la proposition amendée d'Emera satisfait ces exigences.

Elle admet que d'autres alternaitves pourraient être plus efficace que le Lien maritime, mais elle assure qu'il s'agit du meilleur choix, notamment en ce qui a trait aux coûts à long terme. 

Certains défenseurs des droits des consommateurs et des petites entreprises de la province continuent toutefois à s'opposer au projet.

Même le nouveau gouvernement libéral avait émis plusieurs réserves. La semaine dernière, le ministre de l'Énergie,Andrew Younger, rapportait que le projet était trop risqué et avait imposé huit autres conditions, qui ne semblent pas, pour l'instant, avoir été répondues.

PLUS:rc