NOUVELLES

Les Cowboys renversent les Raiders

28/11/2013 04:58 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

DeMarco Murray a inscrit trois touchés par la course et les Cowboys de Dallas ont remonté les Raiders d'Oakland pour l'emporter 31-24, jeudi, à Arlington.

Murray a permis à son équipe de renverser un retard de sept points en deuxième demie, après que les Raiders eurent imposé le rythme au cours des deux premiers quarts. Il faut dire que le match a mal débuté pour les Texans. Dès le botté initial, Terrance Williams a échappé le ballon à sa ligne de 10. Les Raiders ont récupéré l'offrande pour un touché après seulement 12 secondes de jeu.

Après avoir accordé deux autres majeurs aux visiteurs avant la mi-temps - l'œuvre du centre-arrière Rashad Jennings - les Cowboys se sont ressaisis. Les hommes de Jason Garrett se sont mis en marche, explosant avec 24 points. La défensive s'est aussi resserrée. Elle n'a rien donné aux Raiders dans les 30 dernières minutes de jeu.

Cette importante victoire permet au Cowboys (7-5) de se hisser à deux matchs au-delà de la marque de .500. Quant aux pauvres Raiders (4-8), ils sont assurés de terminer la saison avec une fiche perdante pour la onzième saison d'affilée.

Packers 10 - Lions 40

À Détroit, les Lions ont célébré l'Action de grâce américaine avec une victoire de 40-10 sur les Packers de Green Bay.

Le quart Matthew Stafford a réussi trois passes de touchés, dont une à Calvin Johnson. Par contre, il a lancé deux interceptions et a commis un échappé qui a causé le seul touché des Packers, réussi par Morgan Burnett. Green Bay menait alors 10-3 au début du deuxième quart.

Par la suite, le Lions ont repris le dessus et ont enchaîné les touchés. Ils ont engrangé 561 verges de gains, contre 126 pour les Packers.

La victoire des Lions (7-5) leur a évité une troisième défaite de suite et leur a permis de battre enfin les Packers. Détroit avait perdu ses cinq derniers matchs contre Green Bay.

Les Packers (5-6-1) connaissent leur première série de cinq matchs sans victoire depuis 2008. Cela démontre une fois de plus à quel point le quart Aaron Rodgers est essentiel au succès de l'équipe. Ce dernier est absent depuis quatre matchs à cause d'une fracture de la clavicule.

Durant cette défaite, les Packers ont aussi souffert de la perte du centre Evan Dietrich-Smith, vers la fin du deuxième quart. Il a quitté le terrain à cause d'une blessure au genou et n'est pas revenu. L'équipe avait déjà de la difficulté à faire avancer le ballon, la perte d'un autre joueur partant n'a pas aidé.

Steelers 20 - Ravens 22

En soirée, à Baltimore, les Ravens ont remporté une victoire serrée de 22-20 sur les Steelers de Pittsburgh.

Les Steelers sont venus bien près de créer l'égalité en fin de rencontre. Avec 1 min 3 s à jouer, Ben Roethlisberger a complété une passe de touché d'une verge à Jerricho Cotchery, rapprochant Pittsburgh à 22-20. Mais la transformation de deux points à Emmanuel Sanders a raté, tout comme le botté court qui a suivi.

Justin Tucker a réussi cinq placements pour les vainqueurs.

La victoire permet aux Ravens (6-6) de devancer les Steelers (5-7) et quatre autres équipes dans la course à la dernière place disponible en vue des séries éliminatoires dans la Conférence américaine.

PLUS:rc