NOUVELLES

La tension monte entre Bellew et Stevenson

27/11/2013 01:34 EST | Actualisé 26/01/2014 05:12 EST

Sans surprise, l'animosité a grimpé d'un cran, mercredi, au point de presse tenu dans un hôtel de Québec.

Un texte de Jean-François Chabot Twitter Courriel

À trois jours de leur affrontement pour le titre WBC des mi-lourds, le champion Adonis Stevenson et l'aspirant obligatoire Tony Bellew se sont promis une bataille qui n'ira pas à la limite des 12 rounds.

Le Britannique, qui avait brillé par son absence lors de l'entraînement public de mardi, a répété à qui voulait l'entendre qu'il était venu pour gagner et qu'il allait repartir chez lui, à Liverpool, avec la ceinture.

« Depuis 12 semaines, je pense à lui en me levant. Il est encore dans mes pensées quand je me couche le soir. Je n'ai qu'une envie c'est de le pincer solidement avec tout ce que j'ai. Samedi soir, je ferai tout ce qu'il sera nécessaire pour gagner. »

Bellew a renchéri en promettant qu'il sera couronné en tant que champion samedi soir. « Stevenson va recevoir une raclée. Ce gars-là a déjà été mis K.-O. par un boxeur qui compte 20 défaites à sa fiche (référence à sa seule défaite face à Darnell Boone). Attendez de voir comment il réagira face à un adversaire qui frappe aussi fort et aussi souvent que lui. »

« Tu rêves... »

À son tour au micro, Stevenson n'a pas tardé à riposter en regardant l'aspirant de haut.

« Tony, Tony, Tony... Je sais que tu rêves d'être champion. Mais là tu devras affronter le champion du monde. Je peux te dire que samedi tu verras que tu n'as jamais affronté quelqu'un comme moi. Et je te mettrai K.-O. Tu parles beaucoup, mais on va régler ça dans le ring. La réalité va te frapper très dur. »

Stevenson s'est ensuite attardé à son entraînement dont il se dit très satisfait.

« Ça a été un bon entraînement. Je suis allé en Floride parce que c'était trop froid à Traverse City (Michigan). Je suis prêt. Je sais que ce sera mon quatrième combat de l'année, mais je n'ai livré qu'une dizaine de rounds au total. Alors c'est sûr et certain que je suis prêt et en forme. »

Jouant son rôle d'agent de promotion à la perfection, Stevenson a rappelé que la sous-carte offerte aux amateurs de la Vieille Capitale était de bonne qualité avec le duel entre Kovalev et Sillakh, de même que la participation des Kevin Bizier, Jo Jo Dan et David Lemieux.

Sous-carte du 30 novembre 2013
Colisée Pepsi, Québec

Mi-Lourds - Championnat WBO
Sergey Kovalev (22-0-1, 20 K.-O.) contre Ismayl Sillakh (21-1, 17 K.-O.)

Championnat IBF intercontinental et nord-américain WBA
Kevin Bizier (21-0, 14 K.-O.) contre Jo Jo Dan (31-2)

Poids moyens
David Lemieux (30-2) contre Jose Miguel Torres (27-5)

Poids lourds
Didier Bence (9-0) contre Éric Martel Bahoeli (9-3)

Mi-moyens
Mikael Zewski (21-0) contre Ryan Davis (24-11-3)

Mi-moyens
Sébastien Bouchard (7-0) contre Mohamed Sidi Slimani (4-1-1)

Poids lourds
Bogdan Dinu (9-0) contre Curtis Harper (8-3)

Mi-lourds
Artur Beterbiev (2-0) contre Billy Bailey (12-17)

PLUS:rc