NOUVELLES

Brésil: l'effondrement d'un stade de la Coupe du monde à Sao Paulo fait deux morts

27/11/2013 11:16 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST
AFP

SAO PAULO - Une partie du stade qui accueillera le match d'ouverture de la Coupe du monde de 2014 au Brésil s'est écroulée, mercredi, entraînant la mort de deux ouvriers et soulevant les inquiétudes concernant la capacité du pays à être prêt à temps pour la compétition par excellence du foot.

Le Brésil a été affecté par une série de difficultés, y compris des dépassements des coûts, des délais de construction des stades, des accidents, des arrêts de travail et des manifestations dans les rues dans les mois menant au tournoi qui commencera en juin. Le plus grand pays d'Amérique du Sud y voyait initialement une occasion de briller, deux ans avant d'accueillir les Jeux olympiques en 2016.

L'accident de mercredi au stade Itaquerao de Sao Paulo est survenu quand une grue a foncé dans une structure de métal de 500 tonnes qui, à son tour, a déchiré les murs extérieurs de l'enceinte. Ç'a eu pour conséquence de détruire plusieurs rangées de sièges et de percuter un énorme panneau qui se trouve sur la façade du stade.

L'accident pourrait retarder la livraison du stade, qui était pratiquement terminé avant l'effondrement de mercredi. La FIFA a décrété que les 12 stades de la Coupe du monde devaient être prêts en décembre. La Coupe du monde s'amorcera le 12 juin, alors que l'équipe nationale du Brésil jouera au stade de Sao Paulo.

Des responsables du projet de construction ont indiqué qu'il n'y a eu aucun dommage structurel au stade. Ils ont toutefois refusé de dire à quel point l'accident pourrait affecter la livraison.

«Je ne veux pas penser à la FIFA en ce moment, nous sommes préoccupés par les familles des victimes», a déclaré l'ancien président du club Corinthians Andres Sanchez en conférence de presse.

Sanchez a fait savoir que la mort de deux personnes a été confirmée et que personne d'autre n'a subi de blessure. Un dirigeant du service des incendies avait auparavant dit que trois personnes étaient décédées.

Un des travailleurs, Fabio Luis Pereira, 42 ans, était dans un camion qui a été frappé par la structure de métal. L'autre, Ronaldo Oliveira dos Santos, 44 ans, se reposait dans un secteur qui était sensé être inaccessible.

«Malheureusement, personne ne l'a vu et il savait lui-même qu'il ne devait pas être là, a affirmé Sanchez. Il faisait une sieste et malheureusement, il n'a pas eu assez de temps pour fuir.»

L'accident est survenu pendant la pause du dîner, et seulement quelques-uns des 1700 employés travaillant sur le site étaient présents quand la grue s'est écroulée sur la structure de métal, provoquant un effet domino mortel.

«Le bruit était aussi fort qu'un coup de tonnerre ou une énorme explosion, a décrit Rodrigo Vessoni, un journaliste du quotidien sportif Lance qui a expliqué qu'il venait de quitter le stade après avoir interrogé Sanchez. J'ai vu beaucoup de gens qui couraient, qui criaient. Ça faisait peur. Le bruit du métal qui frotte du métal. C'était terrible à voir.»

Un dirigeant de l'entreprise de construction Odebrecht a indiqué qu'une structure de métal semblable avait été installée avec la même grue de l'autre côté du stade, plus tôt cette année.

«Tout a été fait selon ce qui a été établi, a affirmé Frederico Barbosa, le gérant du site du construction. Nous devrons attendre l'enquête pour savoir ce qui a provoqué l'écroulement de la grue.»

Sanchez a souligné que d'après les ingénieurs présents sur le site, la structure du stade n'a pas été compromise, ce qui signifie qu'il pourrait être possible de tout réparer à temps pour la Coupe du monde. Il a déclaré qu'environ 30 pour cent de la superficie du stade sera fermée pendant les enquêtes des autorités.

«Très peu de la structure a été affectée», a-t-il dit.

Le Brésil se trouve depuis plusieurs mois dans une course contre la montre afin de livrer les six derniers stades de la Coupe du monde d'ici la fin de l'année, bien que les travaux au stade Itaquerao étaient plus avancés comparé aux autres installations. La FIFA a mis de la pression sur les organisateurs locaux afin de s'assurer que tous les stades seront prêts en décembre, et que toutes les compétitions-tests puissent avoir lieu à temps pour la Coupe du monde.

La FIFA avait déclaré qu'elle n'accepterait pas des délais de construction semblables à ceux qui ont précédé la Coupe des Confédérations. Seulement deux stades avaient alors été livrés à temps.

Le stade de Sao Paulo, qui a coûté près de 360 millions $, accueillera près de 70 000 spectateurs en vue du match d'ouverture. Environ 20 000 sièges seront temporaires et ne seront installés que pendant la Coupe du monde.

Le stade doit accueillir cinq autres matchs, y compris une demi-finale. On s'attendait initialement à ce qu'il soit construit pour la Coupe des Confédérations cette année, mais des délais de financement des installations ont incité les autorités à y renoncer pour le tournoi préparatoire à la Coupe du monde.

«La FIFA et le comité organisateur local ont appris la mort de travailleurs à l'Aréna de Corinthian à Sao Paulo avec beaucoup de tristesse, a déclaré la FIFA dans un communiqué. Nous désirons transmettre nos sincères condoléances aux familles des travailleurs qui sont tragiquement décédés aujourd'hui.»

La FIFA a indiqué que «la sécurité des ouvriers est la priorité» aux yeux des organisateurs de la Coupe du monde.

«Nous savons que la sécurité des travailleurs a toujours été prioritaire pour toutes les entreprises de construction mandatées pour bâtir les 12 stades de la Coupe du monde, a-t-elle dit dans le communiqué. Les autorités locales enquêteront dans le but de trouver les raisons de ce tragique accident.»

Le président de la FIFA Sepp Blatter s'est dit «profondément attristé par la mort tragique des travailleurs» et il a offert ses condoléances aux familles des ouvriers.

Le secrétaire général de la FIFA, Jerome Valcke, s'est dit sous le choc après avoir appris la nouvelle en provenance de Sao Paulo.

«Nos pensées sont avec les familles des victimes de cet accident», a-t-il dit.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dix compétitions sportives les plus rentables