DIVERTISSEMENT

FPJQ: Les gagnants du prix Antoine-Desilets pour les meilleures photos de presse de l'année au Québec dévoilés

23/11/2013 10:32 EST | Actualisé 23/01/2014 05:12 EST
FPJQ

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a annoncé le samedi 23 novembre les gagnants du prix Antoine-Desilets, qui récompense les meilleures photos de presse de l'année au Québec. Cette année, le jury était formé de Paul Chiasson, photographe à La Presse canadienne, Vincenzo D'Alto, photographe indépendant et Sébastien St-Jean, photographe à l'Agence QMI.

Dans la catégorie Vie quotidienne, le prix Antoine-Desilets a été remis à Patrick Woodbury pour sa photo «Une photo vivante» parue dans Le Droit. Sur cette photographie en noir et blanc, l’image d’une jeune fille semble prendre vie par la présence d'une inconnue derrière la photo.

Dans la catégorie Portrait, le prix Antoine-Desilets a été décerné à Jocelyn Riendeau pour son portrait intitulé «Virtuose pour une nage» réalisé pour le site de Radio-Canada Estrie. Selon le jury, le décor et le piano de « Virtuse pour une nage» rappellent une salle de concert qui se transforme en corridors de nage par la lumière bleue et les poutres noires au plafond.

Dans la catégorie Nouvelles, le prix Antoine-Desilets a été décerné à Jocelyn Riendeau pour sa photo «Hier s'enflamme» parue dans La Tribune. Le jury a qualifié la photo de «touchante ainsi qu’empreinte de fragilité et de solitude», par voie de communiqué.

Dans la catégorie Sports, le prix Antoine-Desilets a été remporté par Yan Doublet pour sa photo intitulée «Concentration». Sur cette photographie, le contraste des couleurs et la prise de vue en plongée, créent un fort impact qui accentue le sentiment de pression qu'exerce la foule sur le joueur qui tente de se concentrer.

Dans la catégorie Photo-reportage, le prix Antoine-Desilets a été remis à Olivier Pontbriand pour son reportage «Je suis un Rom» paru dans La Presse.

Dans la catégorie Multimédia, le prix Antoine-Desilets a été attribué à Martin Leblanc pour son reportage La guerre aux fillettes» réalisé pour La Presse+. «Le rythme soutenu, accompagné de magnifiques images, nous garde captivés du début à la fin», a affirmé le jury, toujours par voie de communiqué.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques photos du World Press Photo 2013