DIVERTISSEMENT
23/11/2013 12:31 EST | Actualisé 23/01/2014 05:12 EST

Fabienne Larouche : à quelques heures des <em>International Emmy Awards</em>

Agence QMI

«Je ne sais pas si on va gagner, là... C'est pas mal plus certain qu'on ne gagnera pas. Mais on est quand même dans les quatre meilleurs au monde!»

Au bout du fil, Fabienne Larouche semble tantôt nerveuse, tantôt fébrile, tantôt excitée. Elle répète à plusieurs reprises que, non, 30 vies ne l'emportera pas dans la catégorie Telenovela aux International Emmy Awards, qui récompensent les meilleures productions de la télévision internationale. Le gala se tiendra lundi, au New York Hilton Midtown. Les trois autres séries finalistes de la section Telenovela, qui regroupe des titres diffusés pendant plus de 20 heures par année, proviennent du Brésil et de l'Angola.

«Les Brésiliens sont très forts, note l'auteure et productrice. Ils ont gagné l'an dernier et l'année d'avant. Ils ont d'énormes budgets et leurs séries sont très impressionnantes. Nous, on fait 30 vies avec une fraction de leur argent!»

N'empêche. Fabienne Larouche pourrait avoir à monter sur scène, lundi, et à formuler des remerciements de 30 secondes, top chrono, en anglais. «Ça fait deux ans que je prends des cours d'anglais, il faut bien que ça porte fruit un jour, rigole-t-elle. Mais, dire thank you, c'est pas trop dur...»

Le code vestimentaire de la soirée est aussi très strict : smoking pour les hommes, robes longues pour les femmes. «Il faut être bien habillé, mais moi, je vais avoir une robe courte, précise néanmoins Fabienne. Quoique je vais peut-être en trouver une autre d'ici là. À New York, il doit bien y avoir ça quelque part!»

Car Fabienne et son conjoint et partenaire professionnel, Michel Trudeau, sont arrivés dans la Grosse Pomme vendredi. Lundi, ils seront rejoints par une partie de l'équipe de 30 vies, dont le réalisateur François Bouvier, ainsi que Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe, puisque c'est un épisode de la troisième saison, mettant Guillaume en vedette, qui a été retenu. Louise Lantagne et André Béraud, respectivement directrice générale et directeur des dramatiques d'Ici Radio-Canada Télé, seront aussi du voyage, de même qu'une cohorte de journalistes québécois. Le Huffington Post Québec sera d'ailleurs sur place pour rendre compte de tous les faits saillants de l'événement.

Honneur pour le Québec

Cette nomination aux International Emmy Awards revêt une signification particulière pour Fabienne Larouche. En 2010, elle faisait partie du jury chargé d'évaluer les meilleures séries dramatiques à cette même remise de prix. Elle avait alors visionné des émissions de partout à travers le monde. À son retour au Québec, celle qui bossait encore sur Virginie en était convaincue : le mode de fabrication des fictions quotidiennes avait changé, et la Belle Province devait absolument sauter dans le train en marche.

«J'ai demandé un rendez-vous avec Louise Lantagne et André Béraud, se souvient-elle. Je suis allée manger avec eux un midi, et je leur ai dit que les quotidiennes, comme on les faisait, étaient devenues obsolètes. C'était éculé, le mode de production avait vieilli. C'est là qu'on a pris la décision d'arrêter Virginie et de commencer autre chose.»

« On a parti ça en deux semaines, poursuit-elle. Depuis, chaque année, on améliore des éléments: le son, l'image, le mixage, l'histoire... On tourne 30 vies, tous les jours, de la même façon qu'on tourne Trauma et Unité 9. On travaille plus rapidement, mais c'est le même procédé. Et on recueille des cotes d'écoute de 650 000, 700 000 téléspectateurs à chaque année, ce qui est plus que bien des hebdomadaires!»

Ne se retrouve pas en lice aux International Emmy Awards qui le souhaite. Aetios, la boîte de Fabienne et Michel Trudeau, avait déjà soumis des épisodes de Trauma et Unité 9, qui n'ont pas été sélectionnés. L'âme de 30 vies voit dans cet accomplissement un honneur qui rejaillit sur tout le Québec.

«C'est une vitrine pour le Québec, pas juste pour 30 vies, insiste-t-elle. Les Emmy, c'est le pendant des Oscars, mais pour la télé. C'est la plus grande distinction qu'on peut avoir. C'est le fun que le Québec soit reconnu, c'est une reconnaissance pour tous les créateurs. Car on est les premiers à être là, mais il y en aura d'autres après nous!»

Après les International Emmy Awards, Fabienne Larouche et Michel Trudeau poursuivront leur route, en voiture, jusqu'en Floride, où ils s'offriront quelques jours de vacances.

Ensuite, l'infatigable créatrice continuera de plancher sur la prochaine saison de 30 vies, qui mettra en vedette Benoit Brière dans la peau de Michel Marcotte, professeur d'éthique et culture religieuse, père de deux enfants et dont l'épouse enseigne aussi, dans une école alternative. Huit épisodes sont déjà écrits. Le reste de la distribution sera dévoilé sous peu.

INOLTRE SU HUFFPOST

La rentrée culturelle (Automne 2013)