POLITIQUE
21/11/2013 04:11 EST | Actualisé 21/01/2014 05:12 EST

Postes Canada pourrait demander de l'aide à Ottawa en 2014

PC

OTTAWA - Postes Canada connaît toujours de sérieuses difficultés financières et envisage de faire appel à Ottawa pour obtenir des liquidités additionnelles, l'an prochain, a fait savoir jeudi la société de la Couronne.

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada a fait part de cette possibilité en dévoilant les résultats financiers de son troisième trimestre, lors duquel il a enregistré une perte avant impôt — moins importante mais tout de même lourde — de 109 millions $.

Le groupe, composé du service de base Postes Canada et des trois filiales en propriété non exclusive Purolator, Groupe SCI et Innovapost, a indiqué envisager, entre autres options, de demander au gouvernement fédéral qu'un allègement réglementaire additionnel soit accordé aux régimes de retraite, en plus d'un financement additionnel, pour 2014.

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada a indiqué avoir subi une perte nette de 73 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 28 septembre, soit 30 millions $ de moins que celle de 103 millions $ encaissée lors de la même période il y a un an.

Les produits opérationnels ont augmenté de sept pour cent, à 1,752 milliard $, contre 1,745 milliard $ auparavant. Postes Canada a contribué 1,343 milliard $ aux produits du plus récent trimestre.

Pour les trois premiers trimestres de l'exercice, le groupe a affiché une perte nette de 88 millions $, en baisse comparativement à la perte nette de 219 millions $ de la même période en 2012. Cette amélioration s'explique principalement par le gain de 109 millions $ tiré de la vente en janvier de l'établissement de traitement de courrier de Postes Canada à Vancouver.

Par ailleurs, le secteur Postes Canada a subi une perte avant impôt de 129 millions $ au troisième trimestre, soit une amélioration par rapport à celle de 161 millions $ du trimestre correspondant il y a un an. La chute de 7,3 pour cent des volumes de courrier a été plus importante que la solide croissance des revenus et volumes de livraison de colis, a expliqué la société d'État.

La livraison de courrier transactionnel, qui comporte principalement les lettres, les factures et les relevés, génère environ 50 pour cent des revenus du secteur Postes Canada.

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada représente l'un des plus importants employeurs au pays. Il compte quelque 68 000 travailleurs qui livrent chaque année environ 10 milliards d'articles de courrier, de colis et de messages à plus de 15 millions d'adresses dans des régions urbaines, rurales et éloignées à la grandeur du Canada.