DIVERTISSEMENT
20/11/2013 12:34 EST | Actualisé 20/01/2014 05:12 EST

Normand Brathwaite montera sur scène au Festival Juste pour rire 2014 (VIDÉO)

Les premiers flocons de neige ne sont même pas encore tombés sur la métropole que, déjà, l’organisation du Festival Juste pour rire souhaite mettre le public en appétit en vue de la 32e édition, qui se tiendra du 12 au 26 juillet 2014. On annonçait mercredi matin la programmation en salle de l’événement, qui élargit cette année son volet théâtral, avec quatre pièces variées, qui plairont à toutes les tranches d’âge.

«Notre mot d’ordre, c’est de surprendre les gens, a spécifié Serge Postigo, maintenant vice-président de Juste pour rire. On voulait trouver des productions grand public, tous azimuts, pour que chacun y trouve son compte. Quand on parle de Juste pour rire, on ne fait pas seulement référence au fait de s’esclaffer, de se marrer, mais aussi à la simple idée de ne pas se prendre au sérieux. On se définit comme des marchands de bonheur!»

De Sister Act à Dieu Merci!

Le tandem Denise Filiatrault – Normand Brathwaite constitue à lui seul une valeur sûre garantissant un engouement autour de la comédie musicale Sister act, classique de Broadway inspiré du film du même titre. La metteure en scène retrouvera son protégé, qu’elle nous avait fait connaître dans la série télévisée Chez Denise, au début des années 1980, et dirigera aussi Marc Hervieux, France Castel et Suzanne Champagne, du 17 juin au 3 août, au Théâtre St-Denis.

Le Cyrano de Bergerac du Théâtre du Nouveau Monde, qui se déploiera du 16 juillet au 16 août, est un autre gros morceau de la grande fête du rire. Sous les ordres de Serge Denoncourt, Patrice Robitaille incarnera le mythique séducteur et Magalie Lépine-Blondeau, sa Roxane. François Xavier Dufour, Gabriel Sabourin, Normand Lévesque, Frédéric Antoine Guimond, Annette Garant et 13 autres acteurs leur donneront la réplique.

Plusieurs se réjouiront d’apprendre que Serge Postigo et Éric Bernier réenfileront leurs robes du Mystère d’Irma Vep, qui avait reçu le prix Coup de cœur du Festival en 2004. Le duo a offert au fil des ans plus de 150 représentations de ce condensé de folie pure, et leur dernier saut dans cet univers burlesque anglais remonte à 2008. On les applaudira au Théâtre St-Denis, du 19 juin au 2 août.

«Il va falloir que je fasse de l’exercice, parce que je n’entrerai pas dans les costumes, s’est amusé Serge Postigo. J’ai eu 45 ans la semaine dernière; je n’ai pas la même shape qu’à 35 ans. Éric et moi, on perdait six livres par représentation, en buvant cinq bouteilles d’eau. C’est une pièce extrêmement exigeante. Tous les jours, depuis 10 ans, les gens m’en parlent.»

Autre succès anticipé, Dieu Merci! Le spectacle, qui cartonne sur les planches du Théâtre du Chenal-du-Moine, à Sorel, depuis deux ans, prendra l’affiche de la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau, du 26 juin au 26 juillet. Par groupe de trois, des personnalités connues improviseront des situations dans des décors qui leur sont inconnus, exactement comme dans l’émission de TVA.

Galas «Têtes de turc»

Après avoir fait le tour des obsessions des Québécois l’an dernier, les Galas Vidéotron s’attarderont cette fois à des «têtes de turc» bien précises, des catégories de gens dont on se moquera gentiment. À la barre de sa 11e soirée du genre, Laurent Paquin ouvrira le bal en riant des «Épais» (12 et 13 juillet). Suivront ensuite André-Philippe Gagnon et Pierre Verville, qui tourneront en dérision les «Politiciens» (14 juillet), Mike Ward, qui taquinera les «Anglos» (15 et 16 juillet), François Bellefeuille, qui lèvera son chapeau aux «Rejets» (17 juillet), Maxim Martin et Anaïs Favron, qui mettront en lumière les défauts du «Sexe opposé» (18 juillet) et Charles Lafortune, qui en sera à sa première incursion à Juste pour rire et qui n’accueillera que des «Vedettes» à son rendez-vous (19 et 20 juillet). Le marathon se conclura avec le traditionnel Gala Hommage, toujours piloté par Stéphan Bureau; on apprendra bientôt qui sera l’artiste célébré. Enfin, Jean-Marc Parent frappe toujours fort avec son Événement JMP, et il remettra ça pour une septième mouture, les 30 et 31 juillet. Plusieurs invités, dont Nadja, l’entoureront.

Selon Serge Postigo, le concept de réunir les Galas Juste pour rire sous une même thématique profite autant aux spectateurs qu’aux comiques qui y participent.

«Ça oblige les humoristes à travailler sur un thème, et ça fait en sorte qu’on voit moins de numéros qu’on avait déjà vus ailleurs. Il y a beaucoup d’exclusivités, de nouveautés, de création. D’entendre le point de vue de plein d’artistes sur un même sujet, avec leur vision unique et leur talent, c’est un gros plus. Les Galas ont gagné énormément avec cette formule.»

Comme en 2012 et en 2013, les Galas Vidéotron seront d’une durée de 100 minutes, sans entracte, et seront présentés à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

D’autres productions s’ajouteront à l’offre du 32e Festival Juste pour rire d’ici l’été prochain. On peut se procurer des billets pour les différents spectacles en consultant le www.hahaha.com ou en téléphonant au (514) 845-2322.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques artistes qui seront sur scène au Festival Juste pour rire 2014