DIVERTISSEMENT
19/11/2013 01:41 EST | Actualisé 19/01/2014 05:12 EST

Pénélope McQuade et Laurent Paquin seront à la barre de la 16e Soirée des Jutra

PC

MONTRÉAL - Pénélope McQuade prend sa préparation pour l'animation de la prochaine Soirée des Jutra au sérieux, mais elle assure qu'elle n'imitera pas Louis-José Houde, qui s'était abstenu de boire de l'alcool dans les mois précédant la tenue du gala de l'ADISQ, qu'il animait.

«Absolument pas! Je pense même boire pendant le gala, ça va aller beaucoup mieux», lance-t-elle en riant au bout du fil.

L'animatrice et Laurent Paquin seront à la barre de la 16e Soirée des Jutra, en mars prochain. Ils succéderont au comédien Rémy Girard, qui avait animé la dernière fête du cinéma.

Les deux animateurs ont développé une belle complicité lorsque Paquin a été l'invité du talk-show de McQuade en juin dernier. Ils croient que le fait qu'ils ne sont pas issus du milieu du cinéma leur permettra de créer un gala qui se démarquera de ceux des autres années.

«Je me vois beaucoup plus comme un spectateur de cinéma que comme quelqu'un qui est dans le milieu», affirme Laurent Paquin, qui dit avoir eu un coup de coeur, cette année, pour la performance de Gabriel Arcand dans le film «Le démantèlement».

«Je ne suis pas un acteur de cinéma. J'ai fait des petites affaires, mais je ne me vois vraiment pas comme quelqu'un du milieu. J'ai un oeil très extérieur, je suis quelqu'un dont le lien avec le cinéma, c'est d'aller voir des films et manger du popcorn», ajoute-t-il.

Pénélope McQuade, qui a déjà eu l'occasion de couvrir la cérémonie des Oscars pour l'émission «Star Système», affirme être une fan des soirées de gala, précisant qu'elle apprécie particulièrement la formule décontractée de celui des Golden Globes. L'animation réussie de ce gala par deux femmes — Tina Fey et Amy Poehler —, l'an dernier, l'inspire en tant qu'animatrice.

«Ça m'inspire de voir que des femmes peuvent être animatrices, (sans être) des maîtresses d'école», dit-elle, laissant entendre qu'elle allait peut-être surprendre les spectateurs, le soir du gala. «On parle, Laurent et moi, des rôles qu'on va avoir et des rôles (dans lesquels) le public s'attend à nous voir et on a envie de casser un peu ça. On aurait tendance à penser que je vais être la "straight woman", que Laurent va faire un peu le "tata" et que je vais toujours le ramener au sérieux en parlant de contenu, en parlant de cinéma...»

L'animatrice, qui a révélé avoir été séduite par le film «Gabrielle» de Louise Archambault, pense déjà à la préparation physique à laquelle elle devra s'astreindre pour être en forme pendant toute la durée du gala. «Je pensais à ça cette semaine (...) On va être pendant trois heures debout, soit sur scène, soit sur le qui-vive, moi sur des talons hauts et je n'en porte plus depuis plusieurs années (...), alors je me disais qu'il faut que je fasse du renforcement de mes quadriceps...»

Son compère, lui, dit s'inquiéter davantage de sa capacité à faire rire le public dans la salle, reconnu pour être plutôt difficile. «Je suis plus préoccupé par la face de Luc Picard que par mes quadriceps», confie-t-il, un sourire dans la voix.

La 16e Soirée des Jutra sera réalisée par Jocelyn Barnabé et sera diffusée à Radio-Canada en direct du Monument-National, à Montréal, le 23 mars 2014.

INOLTRE SU HUFFPOST

Plan Large III, Le cinéma québécois en photo