NOUVELLES
17/11/2013 07:52 EST | Actualisé 17/01/2014 05:12 EST

Des Philippins espèrent espèrent quitter le pays et rejoindre leur famille au Canada

Anadolu Agency via Getty Images
TACLOBAN, PHILIPPINES - NOVEMBER 14: Children shletering in a school building with their families sit on the stairs in typhoon-ravaged Tacloban city on November 14, 2013 in Philippines. Haiyan, possibly the most powerful typhoon on record, killed thousands of people upon hitting the Philippines and hundred of thousands flee and houses are blown to pieces. The death toll is feared to rise as the worst-hit areas slowly become accessible. (Photo by Onur Coban/Anadolu Agency/Getty Images)

Les populations touchées par le typhon Haiyan dans le centre des Philippines se sont rendues en masse dimanche dans les églises pour prier et communier neuf jours après la catastrophe qui a fait près de 4000 morts, déplacé quatre millions de personnes et provoqué des dégâts matériels considérables.

Sur le terrain, l'envoi de l'aide humanitaire s'accélère, mais la reconstruction s'annonce longue. Plusieurs espèrent d'ailleurs quitter le pays et rejoindre leur famille au Canada, grâce à une procédure accélérée d'immigration.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le super-typhon Haiyan frappe les Philippines (8 novembre 2013)