Huffpost Canada Quebec qc

Mobilisation contre les sables bitumineux dans quelque 120 villes et communautés

Publication: Mis à jour:
OIL SANDS TAR SANDS
Alamy
Imprimer

Plus de 200 manifestants sont rassemblés samedi au Parc national d'Oka, dans les Laurentides, dans le cadre de la Journée nationale d'action pour défendre le climat, pour laquelle sont également prévus des rassemblements dans quelque 120 villes et communautés du pays.

Ils dénoncent notamment l'exploitation des sables bitumineux, les projets de pipelines d'Enbridge et de TransCanada et les projets de loi C-45 et C-38, qui de l'avis des manifestants, affaiblissent les lois environnementales.

La manifestation est organisée par la communauté autochtone de Kanesatake, qui s'insurge contre le passage de pipelines sur son territoire.

Le député de Québec solidaire Amir Khadir, qui prenait part à la manifestation, a pour sa part dénoncé le « pétrole le plus sale au monde » de l'Alberta.

« C'est tellement polluant que les États-Unis ne l'ont pas accepté, que la Colombie-Britannique a mis des conditions tellement élevées que les compagnies ne seront jamais capables de les rencontrer. Et nous, on s'abaisserait, avec tous les dangers, à laisser passer le pétrole sur notre territoire », a-t-il souligné.

Un autre rassemblement est aussi prévu en après-midi à la Place D'Youville, dans la Vieille-Capitale. Ailleurs au Canada, des manifestants devraient aussi se faire entendre sur la colline du Parlement, à Ottawa, ainsi qu'à Toronto.

« Les sables bitumineux sont extraits dans les territoires albertains au détriment des Premières Nations qui y habitent. En plus, on veut faire passer des pipelines pour transporter ça de l'Alberta jusqu'au Québec, en passant sur des territoires autochtones », a dénoncé samedi Mélissa Mollen Dupuis, porte-parole du mouvement Idle No More au Québec.

Elle estime que le gouvernement conservateur de Stephen Harper doit consulter davantage les Autochtones.

La Journée nationale d'action pour défendre le climat est organisée par de nombreux groupes environnementaux, communautaires, ainsi que des syndicats et des communautés autochtones.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Efficacité environnementale: le classement des pays développés
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction