BIEN-ÊTRE

Cette vidéo de poumon présenté comme celui d'un fumeur va vous laisser sans voix

15/11/2013 10:16 EST | Actualisé 15/11/2013 10:22 EST

Poumon fumeur contre poumon de non fumeur (Smokers lungs .vs healthy lungs). C'est le titre d'une petite vidéo publiée sur Vine le 2 novembre dernier.

Ce qu'on y voit? Deux poumons. Le premier, bien rouge et bien vif, serait celui d'un individu non-fumeur. Le second, tout noir et décrépit, celui d'un fumeur.

Paragée par le compte d'un certain Devon Arbelo, elle a été partagée plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux provoquant des commentaires horrifiés (voir la galerie en bas d'article), à l'image de celui de cet utilisateur, manifestement fumeur, qui s'exclame: "Oh mon dieu, j'espère que mes poumons ne ressemblent pas à ça".

De l'homme ou du cochon?

Un utilisateur francophone de Twitter avance cependant que la vidéo pourrait être fausse, indiquant qu'il s'agirait de poumons de cochons. Difficile à vérifier de visu puisque poumons d'humains et de cochons se ressemblent comme deux gouttes d'eau.

Une étudiante en médecine rappelle pour sa part que presque tous les cadavres sont atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (COPD en anglais), ce qui explique pourquoi le poumon fumeur respire mal. Alors que plusieurs autres étudiants en médecine ont partagé la vidéo, la nature du poumon n'a pas l'air de la choquer plus que ça:

Alors vrai ou faux? L'origine de la vidéo n'est pas de nature à confirmer quoi que ce soit. Le profil et les publications de Devon Arbelo laissant à penser qu'il s'agit d'un adolescent américain tout ce qu'il y a de plus banal. Aurait-il réalisé ce Vine à l'occasion d'une campagne de prévention à destination des adolescents ou lors d'un cours de sciences? C'est possible.

D'autres vidéos comparant poumon sain et poumon de fumeur existent sur Internet, à l'image de celle-ci

Plus sardoniques, certains remarquent que, toutes choses bien considérées, le fumeur et le bien portant ont fini au même endroit.

D'autres réactions sur Twitter:

Vine des poumons : les réactions

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.