DIVERTISSEMENT
14/11/2013 09:20 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Colloque «L'humour Sens dessus dessous» : comprendre l'humour pour mieux en rire

Courtoisie

Examiner l’humour sous toutes ses coutures, le décortiquer, l’analyser, le comprendre et l’expliquer : voilà la mission que se lancent plusieurs chercheurs et praticiens québécois en vue du colloque L’humour Sens dessus dessous, qui se tiendra du 26 au 28 novembre, à l’Agora Hydro-Québec du Pavillon Cœur des sciences de l’UQAM.

Le public est invité à assister aux conférences, tables rondes, exposés, visionnements et performances qui meubleront le congrès et auxquels prendront part une multitude d’humoristes et auteurs. L’événement est une initiative conjointe de l’École nationale de l’humour (ENH), de l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH) et de l’Observatoire de l’humour (OH).

«L’humour est le miroir de notre société, a expliqué Louise Richer, directrice de l’École nationale de l’humour, en conférence de presse, mercredi matin. À la limite, on pourrait dire : dis-moi ce qui te fait rire, et je te dirai qui tu es. L’humour se retrouve souvent au cœur de l’opinion publique, dans des controverses, des débats, mais la flambée ne dure que deux jours, et il n’y a pas de réel éclairage intéressant, avec une dimension historique ou sociologique. Je pense que l’analyse des faits, de l’expression artistique ou humoristique, mérite parfois une distanciation, une mise en perspective, une compréhension du contexte sociopolitique. D’amener, dans les discussions, une dimension pluridisciplinaire, je pense que ça ne peut que nous faire avancer. Et on a la volonté de provoquer des échanges critiques; on n’est pas là pour s’encenser.»

Quelques noms et sujets

On ne sait pas encore si les rires du colloque seront francs, sincères, timides, forcés ou jaunes, mais aucun aspect n’y sera négligé. À titre d’exemple, on traitera notamment des grandes théories de l’humour, de sa manifestation pendant la Crise d’octobre et le Printemps érable, de la rectitude politique, de la place des femmes dans le domaine, de l’humour comme outil de contrôle ou de résistance, de la construction identitaire, de la place du rire dans un modèle de gestion, du «clown thérapeutique», de la langue, de l’autodérision et des mythes et réalités de cette industrie culturelle. On profitera aussi de la tribune pour lancer officiellement l’anthologie Les Cyniques – Le rire de la Révolution tranquille, en présence de Marc Laurendeau, membre du défunt groupe (lisez notre entrevue avec Monsieur Laurendeau dans les pages du Huffington Post Québec).

Marie-France Bazzo, René Homier-Roy, Chantal Lamarre, Jean-François Nadeau et Antoine Robitaille animeront les discussions, tandis que François Avard, Marc Brunet, Mélanie Couture, Lise Dion, Boucar Diouf, Jean-Claude Germain, Pierre Huet, Dany Laferrière, Sylvain Larocque, Marc Laurendeau, JiCi Lauzon, Kim Lizotte, Jacques K.Primeau, Marcel Sabourin, Daniel Thibault et Christian Vanasse, entre autres, se prononceront sur les différents sujets. En ce qui a trait aux chercheurs, qui œuvrent dans des milieux aussi vastes que l’anthropologie, les communications, la littérature, l’histoire, la politique, la philosophie, la psychologie et la sociologie, ils sont rattachés à l’Université de Sherbrooke, l’Université de Montréal, l’Université du Québec à Montréal, l’Université Wilfrid Laurier, l’Université d’Ottawa, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université de Bourgogne et à l’Institut national de la recherche scientifique.

«Il y a une volonté de vulgarisation, et ça ne se veut pas un congrès scientifique, a précisé Louise Richer pour rassurer ceux qui seraient effrayés par la facette pédagogique du rassemblement. C’est accessible à tous, et ce n’est pas parce que des chercheurs viennent faire état de leurs études que c’est hermétique et incompréhensible. Au contraire, c’est le souci de tous.»

Ici Radio-Canada s’implique

Pour appuyer l’organisation de L’humour Sens dessus dessous, Ici Radio-Canada présentera une programmation spéciale dans la semaine du 25 novembre. Les émissions Alors on jase, Quelle histoire et Entrée principale vibreront au diapason du rire, tout comme ARTV, qui rediffusera la série documentaire Les cinq prochains, laquelle suivait cinq jeunes comiques de la relève, et Explora, qui proposera une heure des capsules scientifiques de Jean-René Dufort. Les lundis 25 novembre et 2 décembre, à 21h, Ici Radio-Canada Télé déclinera en deux parties le spectacle-anniversaire des 25 ans de l’ENH, qu’animait François Morency en avril dernier.

À Ici Radio-Canada Première, Boucar Diouf sera l’invité de Catherine Perrin à Médium large, le 25 novembre. Et tous ces contenus seront disponibles sur le web, en plus de capsules exclusives mettant en vedette Alex Perron, Cathy Gauthier, Jean-Thomas Jobin et Louis Morissette, qui discourront sur le thème Ils sont allés à l’École nationale de l’humour. Ces témoignages seront en ligne du 21 novembre au 2 décembre.