NOUVELLES
13/11/2013 02:21 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

La DART est en route pour la ville de Iloilo, aux Philippines, annonce Stephen Harper (VIDÉO)

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a indiqué mercredi que l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe (la «DART») était en route pour la ville de Iloilo, aux Philippines, dans le cadre de l'aide canadienne offerte à ce pays de l'Asie du Sud-Est dévasté par un typhon meurtrier vendredi dernier.

De passage à l'ambassade des Philippines à Ottawa pour signer un livre de condoléances, M. Harper a souligné qu'il s'agissait d'un des secteurs touchés ayant le moins bénéficié des efforts humanitaires jusqu'ici.

Les autorités des Philippines ont affirmé que Iloilo, l'une des deux principales villes de l'île de Panay, se situait dans la trajectoire directe du typhon Haiyan, et qu'on y comptait 162 morts et 68 543 maisons détruites.

La présidente de l'Association philippine québécoise, Leonora Laput, a salué la décision du fédéral d'aider les habitants de Iloilo.

«Ça me soulage énormément parce que là-bas non plus il n'y a pas d'électricité, pas de ligne de communication et il y a beaucoup de blessés et de gens qui ont perdu leur famille», a-t-elle indiqué, mentionnant que sa mère était originaire de cette ville.

«La dernière fois que je lui ai parlé, c'était jeudi, avant l'arrivée du typhon. Elle m'a dit qu'elle s'était préparée en achetant de la nourriture et des chandelles. Je n'ai pas pu lui parler vendredi, et je pensais que c'était par mesure de sécurité que les autorités avaient coupé l'électricité», a-t-elle poursuivi.

Mme Laput a expliqué avoir eu des nouvelles de sa mère par l'entremise de sa cousine, qui lui a dit que sa maman se portait bien et qu'elle avait trouvé refuge chez un voisin, mais que sa maison avait été détruite.

«Je n'ai pas encore pu lui parler parce que les autorités branchent le signal pendant 12 heures à un endroit et après, elles changent d'endroit.»

Globalement, plus de 530 000 personnes ont été touchées dans la région de Iloilo par le typhon, qui aurait causé la mort de 2275 personnes à travers l'archipel des Philippines.

Un petit groupe d'une équipe préparatoire canadienne est arrivé mardi dans la capitale, Manille, pour rencontrer les autorités et déterminer où l'aide canadienne pourrait être le plus utile.

La DART s'était envolée lundi à bord d'un avion C-17, et était en escale à Hawaï, attendant les directives sur son prochain déploiement. Le ministre de la Défense, Rob Nicholson, a indiqué mercredi qu'un second appareil C-17 décollait aussi avec des fournitures et de l'équipement.

M. Nicholson a affirmé que les militaires travaillaient également avec la Croix-Rouge canadienne pour déployer une équipe médicale de 12 personnes et un hôpital de campagne pouvant fournir des soins de base et opératoires pour un maximum de 300 personnes par jour et offrir 74 lits d'hospitalisation.

La DART peut fournir de l'assistance médicale de base, du soutien en ingénierie et de l'eau potable grâce à ses systèmes sophistiqués de filtration.

Le ministère de l'Immigration a fait savoir mercredi qu'il donnerait la priorité aux demandes des Philippins qui sont «considérablement et personnellement affectés» par le typhon.

La note souligne également que le cas des ressortissants philippins se trouvant actuellement au Canada pour une courte période et désireux d'y rester sera traité avec «compassion et flexibilité».

Par ailleurs, le gouvernement canadien, qui avait déjà promis jusqu'à 5 millions $ en aide, s'est engagé à offrir des sommes équivalentes aux dons du public qui seront recueillis pour les organisations sur le terrain.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le super-typhon Haiyan frappe les Philippines (8 novembre 2013)
Les tempêtes les plus dévastatrices depuis 2007