POLITIQUE
11/11/2013 01:22 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Un fonds d'aide pour les victimes du typhon Haiyan

Getty
TACLOBAN, PHILIPPINES - NOVEMBER 10: Downed power lines and debris block the road in the aftermath of Typhoon Haiyan on November 10, 2013 in Tacloban, Leyte, Philippines. Typhoon Haiyan, packing maximum sustained winds of 195 mph (315 kph), slammed into the southern Philippines and left a trail of destruction in multiple provinces, forcing hundreds of thousands to evacuate and making travel by air and land to hard-hit provinces difficult. Around 10,000 people are feared dead in the strongest typhoon to hit the Philippines this year. (Photo by Jeoffrey Maitem/Getty Images)

Le gouvernement fédéral déploie l'équipe d'intervention DART aux Philippines pour venir en aide aux centaines de milliers de personnes touchées par le typhon Haiyan.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a précisé qu'un avion C-17 des Forces canadiennes s'était envolé en début de soirée, lundi, de Trenton, à l'est de Toronto, avec à bord des membres de la DART qui devront déterminer le meilleur moyen de déployer le reste des ressources de l'équipe.

L'équipe d'intervention d'urgence comprend 200 membres des Forces canadiennes, et son dernier déploiement à l'étranger remonte à l'après-séisme en Haïti, en janvier 2010.

Par ailleurs, Ottawa fait appel à la générosité des Canadiens en créant un fonds d'aide d'urgence. Le gouvernement promet d'égaler la contribution que feront les citoyens.

Depuis le passage du typhon Haiyan sur l'archipel des Philippines, vendredi dernier, le gouvernement canadien a adopté une série de mesures pour soutenir et aider les populations sinistrées, en débloquant notamment une aide immédiate de 5 millions de dollars pour soutenir les organisations humanitaires qui oeuvrent aux Philippines.

Ottawa a aussi déployé l'Équipe de soutien stratégique interministérielle afin d'évaluer les besoins sur le terrain.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a transmis lundi, au nom de tous les Canadiens, ses condoléances au président philippin, Benigno Aquino III.

Un fonds d'aide

Pour inciter les Canadiens à s'impliquer davantage pour venir en aide aux milliers de Philippins qui ont un urgent besoin d'eau potable, de vivres et de secours en tous genres, le gouvernement Harper a mis sur pied un fonds de contrepartie. Il s'agit d'un fonds dans lequel le Canada s'engage à verser un dollar pour chaque dollar de don versé aux organismes humanitaires accrédités.

La communauté se mobilise pour les Philippines

Pendant ce temps, sur le terrain, au fur et à mesure que les équipes de secours progressent dans les zones dévastées par le typhon, on constate que les besoins sont immenses pour faire face à cette crise humanitaire et sanitaire.

À Montréal, la communauté philippine, qui compte plus de 27 000 membres, dont au moins quatre sont portés disparus, s'organise elle aussi pour apporter tout le soutien possible à ceux qui vivent l'horreur, de l'autre côté de la planète.

Plusieurs organismes humanitaires se sont aussi mobilisés pour venir en aide aux survivants. Depuis vendredi dernier, les dons à ces organismes se sont multipliés, que ce soit du matériel, des vêtements ou de l'argent. De son côté, Oxfam Québec a déjà recueilli 500 000 $.