DIVERTISSEMENT
08/11/2013 08:07 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Affaire Alec Baldwin, messages compromettants de Geneviève Sabourin

AP
Genevieve Sabourin leaves court in New York, Monday, April 8, 2013. Negotiations for a possible plea deal in New York for Sabourin, who is accused of stalking Alec Baldwin, broke down and her trial will begin in May. Police originally arrested Sabourin after authorities said she had implored Baldwin to see and to marry her in emails sent only days after he became engaged to yoga instructor Hilaria Thomas. She later spent a night in jail after she was accused of sending Thomas a Twitter message. (AP Photo/Seth Wenig)

À New York hier (7 novembre), les avocats de l'acteur Alec Baldwin ont présenté à la cour des messages prétendument envoyés par l'actrice Geneviève Sabourin dans cette affaire de harcèlement.

Geneviève Sabourin, 41 ans, est accusée de harceler Alec Baldwin et sa femme, Hilaria Thomas, depuis de nombreuses années. Les procureurs de l'acteur se sont empressés hier de dévoiler la preuve qu'ils ont contre la femme.

Parmi les messages, certains ne laissent planer que peu de doute sur l'affection que Sabourin semble porter à Baldwin. « Je veux devenir ton épouse. » « Nous ferons un mini-Baldwin. » « Les francophones sont reconnus pour être de bons amants. »

Du côté de Sabourin, les avocats ont plaidé que la femme tentait d'obtenir des réponses à la suite de la perte d'intérêt de Baldwin envers leur cliente.

L'affaire Baldwin-Sabourin s’est amorcée en 2002 sur le plateau de tournage de The Adventures of Pluto Nash

Les deux parties se retrouveront à la cour mardi prochain (12 novembre).

INOLTRE SU HUFFPOST

Geneviève Sabourin au tribunal