DIVERTISSEMENT
04/11/2013 12:12 EST

Web-série «Manigances»: un deuxième tour de piste sans Jean-Guy Moreau

Courtoisie

Les internautes retrouveront l’enquêteur Jonathan Brière (Maxim Martin) dans la deuxième saison de la web-série Manigances, sous-titrée Notice rouge, qui sera mise en ligne ce mardi. Notre flic plongera dans de nouvelles aventures, mais ne sera malheureusement plus flanqué de son acolyte, Dan Portal, qu’interprétait Jean-Guy Moreau. Le regretté imitateur est en effet décédé quelques jours avant que ne s’enclenche le tournage de ce second tour de piste, au printemps 2012.

«Manigances 2 avait été écrite, au départ, avec Jean-Guy, a expliqué Ghislain O’Prêtre, scénariste du projet et conjoint de Sophie Moreau, la fille du défunt humoriste. Au dernier moment, il a fallu réécrire et tourner une autre histoire. Au lieu de continuer et de prendre un autre comédien qui allait remplacer Jean-Guy, ce que je ne voulais absolument pas, j’ai décidé de partir complètement ailleurs.»

«On ne voulait pas travailler dans l’idée que, sans Jean-Guy, c’allait être moins bon, a continué le créateur. Jonathan revient donc six mois après la mort de Dan. Je me suis servi de l’amitié des deux personnages, et de celle que Maxim et Jean-Guy avaient ensemble. Maxim a été très touché par le décès de Jean-Guy, et Jonathan est pareil, détruit par la mort de son partenaire, surtout que celle-ci demeure inexpliquée.»

Dans l’esprit de Tarantino

Alors que le premier volet de Manigances se voulait une sorte d’hommage à l’œuvre d’Agatha Christie, Notice rouge s’approche davantage de l’esprit des films de Quentin Tarantino, aux dires de Ghislain O’Prêtre. Après six mois de débauche à nier le départ de son complice, Jonathan Brière se réveillera, un matin, dans une chambre d’hôtel, où la jolie Alex Dubois (Lucie Laurier) lui annoncera qu’un procureur a été assassiné et qu’ils devront tous deux faire équipe pour élucider le meurtre. Ce faisant, Jonathan aura peut-être l’opportunité de démasquer le meurtrier de Dan. Alex et lui croiseront, sur leur route, un tandem de témoins très comique, Georges Paoli et Denis Campabnes (Pierre Curzi et Louis-David Morasse), ainsi que Kevin Laforge (Patrice Godin), un policier intransigeant, et Sophie Beauregard (Geneviève Rochette), une banlieusarde naïve et fragile.

«C’est un huis-clos, un peu comme Réservoir Dogs, a précisé l’auteur. On s’est demandé ce que ça donnerait si Tarantino n’avait pas de moyens et faisait une série web. Il y a beaucoup de scènes d’action et de coups de feu. C’est un jeu du chat et de la souris. Encore une fois, je pense que les gens ne trouveront pas qui est l’assassin. Ils le comprendront dans les 10 dernières minutes et seront très, très surpris.»

Maxim Martin émotif

Pour Maxim Martin, le tournage de Manigances: Notice rouge a évidemment généré énormément d’émotions. «Ghislain s’est tapé le travail de réécriture à lui tout seul, et je ne sais pas comment il a fait, surtout avec le peu de temps qu’il avait pour se retourner de bord, a lancé le comédien. Dès la première journée de tournage, il y avait une scène où je jetais les cendres de Dan à l’eau, dans un lac. Je pense que ça m’a moi-même aidé à faire un simili-deuil, juste avant d’embarquer vraiment dans la deuxième saison, et à ne pas tout le temps me dire: “C’aurait été le fun que Jean-Guy soit là…” »

Malgré sa douleur de poursuivre cet engagement sans son père spirituel, Maxim Martin n’a toutefois jamais songé à quitter le navire et a profité de chaque seconde de cette expérience de jeu, qui lui a beaucoup appris et lui a permis de s’éclater avec des partenaires de renom.

«Je pense que Jean-Guy aurait été le premier à me trouver con de ne pas continuer, a-t-il rétorqué. C’est un sacré beau projet. Ghislain m’a ouvert les portes d’un carré de sable, dans lequel je n’avais jamais pu jouer avant. J’étais entré dans la première année avec tellement de nervosité, d’humilité, de pudeur, même. Si ce n’avait été de Jean-Guy, je n’aurais jamais été aussi à l’aise. Je suis entré avec beaucoup plus de confiance dans la deuxième. J’avais moins le syndrome de l’imposteur!»

Manigances: Notice rouge sera disponible pour visionnement au www.kebweb.tv ou au www.addik.tv à compter de ce mardi, 5 novembre. Les sept capsules sont d’une durée de 8 à 15 minutes. La première saison est aussi en vente en DVD. Aucune suite n’est prévue pour le moment.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.