NOUVELLES
04/11/2013 12:49 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Denis Coderre : « Montréal a besoin de se retrouver »

HuffPost Quebec

Denis Coderre, quatrième maire de la métropole en un an, a réitéré son désir de redonner les lettres de noblesse à la métropole dans son discours de victoire.

Les allégations de corruption n'ont pas manqué de l'écorcher, pendant la campagne, mais l'ancien député libéral soutient que Montréal deviendra une « ville honnête » à nouveau sous son administration. « Nous devons tous et toutes s'affairer à relever cette grande ville », a-t-il clamé avant de se comparer à un chef d'orchestre qui coordonnerait la relève de Montréal.

Côté salué, les autres ignorés

Le nouveau maire a d'ailleurs salué le candidat Marcel Côté, qui finit quatrième dans la course, le remerciant pour sa campagne. Selon Denis Coderre, son concurrent est une « inspiration » pour Montréal dans une course à la mairie menée de bonne guerre.

Denis Coderre s'est toutefois fait discret sur les campagnes de Mélanie Joly, qui n'a pas été élue, et Richard Bergeron qui réfléchit sur son avenir politique. Le discours gagnant a d'ailleurs empiété celui de Louise Harel, ex-chef de Vision Montréal, sur les chaînes de télévision, lui valant des critiques sur les médias sociaux.

Montréal inclusive

En anglais, surtout, le nouveau maire a répété que Montréal appartient à tous les Montréalais. « Nous ne définirons pas Montréal comme différents territoires. Nous sommes tous Montréalais », a-t-il précisé sous les applaudissements bien sentis de la foule composée de membres des communautés juive hassidique et haïtienne. « Je veux offrir mon inclusivité, mon écoute. »

Attendu de pied ferme par ses partisans et les médias, Denis Coderre est arrivé à L'Astral, où avait lieu la soirée électorale de son parti. Ses conseillers élus ainsi que sa famille l'attendaient sur la scène.

C'est avec une confortable avance que Denis Coderre est devenu le 44e maire de Montréal. Peu après la fermeture des bureaux de scrutin, vers 20h, les résultats indiquaient que sa première campagne municipale menait avec plus de 40% des voix. Il a officiellement été déclaré maire de Montréal à 21h.

Le nouveau maire a écouté la soirée électorale en famille et avec ses plus proches conseillers, dimanche soir.

INOLTRE SU HUFFPOST

Jour de vote au Québec