NOUVELLES
03/11/2013 04:18 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Élections municipales dans 1100 villes du Québec

Getty

MONTRÉAL - C’est jour d’élections municipales dimanche dans quelque 1100 villes et villages du Québec.

Plus de 13 000 candidats convoitent les postes de maires et conseillers disponibles.

Lors du dernier scrutin municipal, en 2009, le taux de participation avait à peine atteint 45 pour cent à travers la province.

Les bureaux de vote seront ouverts de 10h à 20h.

À Montréal, 12 candidats se font la lutte à la mairie. À Québec, cinq candidats sont en lice dont le maire sortant Régis Labeaume. Notons que des scrutins à la mairie se déroulent également dans plusieurs autres grandes villes, dont Saguenay, Sherbrooke, Trois-Rivières, Gatineau, Lévis et Laval.

Le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, presse les citoyens d’exercer leur droit de vote, pour ainsi «contribuer à la vie démocratique de leur communauté». Il souligne que les élus municipaux jouent un rôle de premier plan dans la définition d’une vision d’avenir, autant en matière d’économie, d’environnement, de culture, de transport que d’aménagement du territoire.

Le porte-parole du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), Denis Dion, estime qu’il faut combattre le cynisme et aller voter. Il précise qu’en raison du climat de «suspicion» qui règne autour du monde municipal depuis le début de la Commission Charbonneau, il est essentiel que les citoyens se prononçent et votent pour des «gens en qui ils auront confiance».

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) incite également la population à se rendre aux urnes en grand nombre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les candidats à la mairie de Montréal s'amusent en campagne