NOUVELLES
02/11/2013 01:41 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

La FECQ et la FEUQ incitent les jeunes à voter

Shutterstock
hand choosing one of three...

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) invitent les jeunes Québécois à voter aux élections municipales dimanche.

La FECQ et la FEUQ ont incité, par voie de communiqué, tous leurs membres et l'ensemble de la jeunesse québécoise à se rendre aux urnes le 3 novembre, qualifiant ce jour de « rendez-vous démocratique ».

Ils ont rappelé les faibles taux de participation enregistrés au cours des dernières années aux élections municipales. En 2009, seulement 40 % des électeurs s'étaient prévalus de leur droit de vote dans les dix plus grandes municipalités du Québec. La participation des jeunes avait été encore plus faible, se situant entre 20 % et 30 %.

Au scrutin provincial de 2012, les jeunes avaient été nombreux à se présenter. Les fédérations étudiantes souhaitent que les jeunes poursuivent cette lancée.

Les fédérations ont rappelé l'importance du palier municipal qui prend en charge de nombreux services de première ligne.

La FECQ et la FEUQ ont mis de l'avant plusieurs revendications lors de la campagne et se sont fait entendre lors de diverses apparitions. Parmi leurs priorités figurent le logement étudiant, le transport en commun accessible pour les étudiants, le droit de manifester, l'éthique et la place des jeunes sur les instances démocratique.

« Dès demain soir, les habitants des municipalités québécoises sauront qui sera le prochain dirigeant de leur ville. À la FEUQ, comme à la FECQ, nous serons fidèles au poste pour s'assurer que les candidats élus respectent leurs promesses envers la jeunesse québécoise et, plus spécifiquement, les étudiants. Nous sommes la relève du Québec et nous aurons notre mot à dire sur le développement de nos villes pour en faire des milieux de vie abordables, durables et solidaires! » a affirmé Tierry Morel-Laforce, vice-président exécutif de la FEUQ.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les candidats à la mairie de Montréal s'amusent en campagne