Hydro-Québec: plus de 200 000 foyers privés d'électricité (TWITTER/PHOTOS/VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Près de 230 000 abonnés d'Hydro-Québec sont présentement privés de courant en raison des forts vents qui soufflent sur la vallée du Saint-Laurent. Des rafales ont même atteint 100 km/h à Montréal..

Cette dépression automnale s'est abattue sur tout le sud du Québec, mais ce sont principalement les régions des Laurentides, de la Montérégie et de Montréal qui ont été touchées dans la journée.

MISE À JOUR: La situation se rétablit peu à peu après la tempête de vendredi. Cliquez ici pour les derniers détails.

Des poteaux ont été brisés et des fils électriques sont tombés, entraînant des dommages importants au réseau. Ce fut le cas notamment sur le boulevard Cavendish à Montréal, où le rétablissement de service pourrait être plus long.

Sur l'Île Jésus, le Centre Laval a été évacué en raison de risques d'effondrement d'une nouvelle structure en construction.

Plusieurs chutes d'arbres ont également été rapportées à travers la province.

Circulation difficile

À Trois-Rivières, le pont Laviolette a été fermé aux véhicules lourds, en milieu d'après-midi, en raison du vent. Une seule voie est demeurée ouverte dans chaque direction.

À Québec, trois voies du boulevard Laurier, en direction ouest, ont été fermées en raison, là aussi, d'une structure dangereuse.

D'ailleurs, Transports Québec avise les automobilistes de faire preuve d'une grande prudence sur tout le réseau. Le ministère recommande d'adapter sa conduite non seulement aux vents, mais aussi aux précipitations attendues sur certaines régions.

En raison du déplacement de la dépression, des régions de l'est du Québec pourraient aussi être touchées. « La dépression se déplace vers l'est et d'autres régions pourraient être affectées au cours des prochaines heures », précise le porte-parole d'Hydro-Québec, Patrice Lavoie.

« Lors d'événements comme cela, il y a beaucoup de disjoncteurs qui se sont enclenchés, donc ce ne sont pas nécessairement des dommages qui ont été causés au réseau. Dans certains cas, il pourrait y avoir des branches qui sont tombées sur les fils électriques, mais essentiellement on parle plutôt de déclenchement de disjoncteurs qui [sont] un mécanisme de protection normal sur les réseaux de distribution », ajoute M. Lavoie.

De son côté, la Sécurité publique du Québec surveille la rivière des Hurons, dans le secteur de Stoneham. Des inondations mineures ont été rapportées, mais la tendance du niveau de l'eau est à la baisse.

En Ontario, près de 60 000 abonnés d'Hydro One sont aussi dans le noir, surtout dans la région des Grands Lacs.

MISE À JOUR: La situation se rétablit peu à peu après la tempête de vendredi. Cliquez ici pour les derniers détails.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
La tempête fait des ravages sur Twitter
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction