DIVERTISSEMENT
01/11/2013 08:46 EDT | Actualisé 01/11/2013 11:31 EDT

Les 10 ans d'Ed Banger à Montréal: une soirée hallucinante en 10 points

Courtoisie

Alors que s’arrêtait la tournée Ed Banger 10 Years Anniversary World Tour jeudi soir au Métropolis, le Huffington Post Québec a soulevé 10 points intéressants sur la soirée. Si vous avez manqué l’événement, disons plutôt qu’il s’agit de 10 raisons pour lesquelles vous devriez être jaloux de vos amis. Et si vous y étiez, cela illustre bien votre fatigue et votre mal de vie de ce vendredi.

1. Breakbot a livré le premier DJ set de la soirée avec énormément d’aplomb. Accompagné de musiciens et du chanteur Irfane, il a présenté des séquences assurément funk, certainement disco et ce avec, tout de même, beaucoup de densité.

2. Baby I’m Yours a été entendue non pas une, mais deux fois durant la soirée. Breakbot et Irfane ont d’abord livré le morceau de façon gomme balloune, avec les fans qui hurlaient les paroles à tue-tête. Un réel hymne à l’amour qui a ensuite été repris par Busy P. Et le fondateur d’Ed Banger ne s’est pas gêné pour le violenter quelque peu, ça lui faisait du bien!

3. Busy P avait préparé une heure qu’avec des titres de son écurie. Résultat: le public a eu droit à une suite de coïts interrompus. De courts extraits de classiques du label, mais aussi de pièces plus underground étaient proposés. Le tout balançait parfaitement bien.

4. Les projections et les jets de fumée durant la prestation de Busy P rendaient la foule complètement dingue… Et que dire quand le drapeau du Québec a défilé? L’euphorie! Une réelle «french touch» à la québécoise, pouvait-on entendre dans l’assistance.

5. Vous êtes des animaux? Le Métropolis s’est transformé en jungle humaine durant la pièce Positif de Mr. Oizo. Décidément, il en a été d’un des moments les plus décadents de la soirée.

6. Si certains affirment que Justice ne livre pas complètement la marchandise lorsqu’ils font des DJ sets, celui qu’ils ont offert hier avait tout pour taire les mauvaises langues. Le duo était en feu! On sait qu’à l’habitude, les DJs préfèrent s’éloigner de leurs propres titres lorsqu’ils mixent, cette fois-ci, c’était tout le contraire. Stress, Waters of Nazareth, Audio Video Disco, We Are Your Friends rapiécée avec Phantom Pt. II; certains spectateurs pensaient clairement y laisser leur vie.

7. Rafale de pièces rétro, Justice a montré son petit côté givré hier soir. La première portion de leur performance était nettement plus lourde que la seconde où ils ont enchaîné les Bohemian Like You (Dandy Warhols), I’m so excited (Pointer Sisters), Modern Love (David Bowie), You Can’t Hurry Love (Phil Collins), Ain’t no Moutain High Enough (Diana Ross) et plus.

8. Quoi de mieux qu’un party comme celui-là le soir de l’Halloween? On retrouvait dans la foule des costumes qui sortaient de l’ordinaire. Et comme beaucoup de Français étaient présents dans la salle, on retrouvait même des gens avec l’habit traditionnel des fêtes de Bayonne. On aura tout vu!

9. On n’aurait pas pensé qu’ils oseraient, mais si. Xavier de Rosnay et Gaspard Augé se sont costumés pour leur prestation. Vous connaissez le film Eyes Wide Shut? Et bien voilà, on y était presque. #fidelio

10. Et finalement, pour ceux et celles qui ont manqué la soirée, ce qui est d’autant plus triste… c’est que vous devrez attendre encore 10 ans avant le 20e anniversaire d’Ed Banger Records. Espérons au moins qu’ils souligneront leur 15e!

LES 10 ANS D’ED BANGER EN MUSIQUE:

Les 10 ans d'Ed Banger en musique

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.