NOUVELLES

Épidémie de grippe : mieux vaut prévenir que guérir

31/10/2013 04:23 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

Québec donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne de vaccination contre la grippe vendredi.

Cette année, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, souhaite inciter les travailleurs du milieu de la santé à se faire vacciner en plus grand nombre. Le ministre s'est fixé l'objectif de faire passer le taux de vaccination des médecins, des infirmières et des auxiliaires de 44 % à 88 %.

Réjean Hébert affirme que le quart des 250 000 travailleurs de la santé contractent l'influenza annuellement.

« On peut réduire de 20 à 70 % ce nombre-là par la vaccination. Ce n'est pas rien là. C'est important. Quand on sait qu'il y a des pénuries de personnel, quand vous avez du personnel absent parce qu'ils ont la grippe, ça augmente les problèmes d'accès au système de santé », dit-il.

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, prédit que cette année 400 000 Québécois contracteront la grippe, 25 000 seront hospitalisés et 300 personnes en mourront.

Le gouvernement a élaboré un plan d'action pour faire face à l'épidémie et assure que si les services en place ne suffisent plus à la demande, des cliniques de grippe supplémentaires seront ouvertes.

PLUS:rc