NOUVELLES

Lemelin et Labeaume satisfaits de leur campagne

31/10/2013 02:25 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

David Lemelin et Régis Labeaume sont satisfaits de leurs campagnes respectives dans la course à la mairie de Québec.

Les deux candidats étaient invités sur le plateau de Québec 12-30 jeudi midi afin de faire un premier bilan de leur campagne électorale qui s'achève.

Le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, dont la campagne a été lancée sur le thème de la dette et des engagements financiers de la ville, estime que la campagne de Démocratie Québec a trouvé des échos auprès des citoyens.

« On voulait faire de ça un thème fort et dans le porte-à-porte, ça s'est mesuré, ça s'est vu. Très peu de gens ont parlé de régimes de retraite. Par contre, ils parlaient de taxes, de dette, de services coupés, des choses qui les touchaient directement », dit-il.

David Lemelin est par ailleurs revenu sur d'autres thèmes de sa campagne, dont la densification. Il a réitéré l'engagement de son parti de consulter davantage les citoyens.

Régimes de retraite

Pour sa part, le maire sortant Régis Labeaume, à la tête d'Équipe Labeaume, s'est également montré satisfait de sa campagne. Le plan de match qui a été d'insister sur le déficit des caisses de retraite a été suivi à la lettre.

Régis Labeaume soutient que sa croisade a l'impact souhaité. « Depuis une semaine, je vois les retombées, les médias nationaux en parlent [...] On pensait faire tache d'huile et c'est exactement ce qui est en train de se passer. On avait dit au début que si les gens dimanche nous donnent un mandat très fort, nous allions changer les choses au Québec, nous allions lancer un signal, on était sûr qu'on aurait la capacité de changer les lois au Québec et je suis encore plus convaincu », affirme-t-il.

Le dépôt du projet de loi de la Coalition avenir Québec jeudi matin sur les régimes de retraite des employés municipaux va dans ce sens, soutient le maire sortant.

Régis Labeaume a par ailleurs répondu à quelques questions concernant les grands événements dans lesquels il souhaite que la ville continue à investir et sur ses objectifs concernant l'agriculture urbaine.

PLUS:rc