POLITIQUE

Le Québec va accueillir moins d'immigrants en 2014 et 2015

31/10/2013 12:12 EDT | Actualisé 31/12/2013 05:12 EST
Alamy

QUÉBEC - Les portes du Québec étaient grandes ouvertes aux étrangers. Elles le seront un peu moins désormais, avec une diminution progressive du nombre d'immigrants accueillis au cours des deux prochaines années.

En 2012, 55 000 étrangers ont choisi le Québec pour terre d'accueil. C'est trop, juge le gouvernement Marois. Aussi, pour 2014, la cible fixée est ramenée entre 49 500 et 52 500, pour diminuer encore l'année suivante et se loger quelque part entre 48 500 et un maximum de 51 500 personnes.

La révision à la baisse a été confirmée jeudi par la ministre de l'Immigration, Diane de Courcy, qui a déposé son plan d'immigration pour l'année à venir.

Le gouvernement précédent visait à stabiliser les niveaux d'immigration autour de 50 000 admissions par année, une cible régulièrement dépassée.

La ministre estime indispensable de réduire les niveaux d'immigration, afin de faciliter l'intégration et la francisation des nouveaux arrivants.

Québec mettra un effort supplémentaire en francisation des immigrants, un objectif assorti de 13,5 millions $ additionnels, répartis sur trois ans.

Pour ce qui est de la sélection des candidats à l'immigration, Québec va privilégier les étrangers figurant dans la catégorie économique. Au moins 65 pour cent du total des candidats choisis seront issus de ce groupe.

La ministre De Courcy s'engage par ailleurs à moderniser la Loi sur l'immigration, notamment en vue de choisir les candidats à l'immigration ayant le plus de chances de dénicher un emploi au Québec.

Une consultation publique précédera la préparation d'une nouvelle politique d'immigration destinée à revoir les orientations et à fixer les niveaux d'immigration souhaitables pour les années à venir.

INOLTRE SU HUFFPOST

25 raisons pour lesquelles on aime le Québec
Les Français au Canada et au Québec