NOUVELLES

John Kerry se rend en Arabie saoudite pour rassurer son allié Abdallah

31/10/2013 02:53 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST

Le secrétaire d'État américain est attendu dimanche en Arabie saoudite pour tenter de réduire les tensions entre les deux pays.

John Kerry effectuera cette visite dans le cadre d'une tournée de neuf jours au Proche-Orient, consacrée essentiellement aux relations américano-saoudiennes et aux pourparlers israélo-palestiniens.

Le département d'État indique que le chef de la diplomatie américaine aura plusieurs rencontres, notamment avec le roi Abdallah et de hauts responsables israéliens et palestiniens.

Les relations entre Washington et Riyad se sont crispées à cause de la gestion du dossier syrien et du rapprochement américain avec l'Iran.

En signe de protestation devant « l'impuissance » du Conseil, en particulier face au drame syrien, Riyad a annoncé le 18 octobre qu'elle refusait de siéger au Conseil de sécurité de l'ONU. Les autorités saoudiennes reprochent aux Américains de ne pas avoir effectué des frappes contre le régime de Bachar Al-Assad.

Le Wall Street Journal rapporte que le chef des renseignements saoudiens, le prince Bandar Ben Sultan Al-Saoud, a déclaré à des diplomates européens que son pays comptait réduire sa coopération avec la CIA pour armer et entraîner des rebelles syriens en collaboration avec la France et la Jordanie.

Lors de sa tournée, John Kerry tentera également d'insuffler une nouvelle impulsion à la reprise des pourparlers israélo-palestiniens après l'intention affichée par Israël de construire 1500 logements de colons à Jérusalem-Est, au grand dam des Palestiniens.

L'Autorité palestinienne a menacé jeudi de saisir la justice internationale en réponse à la décision d'Israël d'accélérer la colonisation à Jérusalem-Est.

PLUS:rc