POLITIQUE

Un candidat pour l'équipe de Denis Coderre règle une affaire hors cour

30/10/2013 04:44 EDT | Actualisé 30/12/2013 05:12 EST
Équipe Denis Coderre

Le candidat à la mairie de l'arrondissement de LaSalle pour l'équipe de Denis Coderre, Jean-François Labbé, a réglé à l'amiable un litige d'une valeur d'environ 100 000 $ qui l'opposait depuis des années au Centre local de développement Beauharnois-Salaberry.

Une entente a été conclue le 26 septembre dernier, deux semaines après l'annonce de sa candidature aux élections municipales.

« Je ne pouvais pas être en campagne électorale et avoir un dossier qui n'était pas finalisé à la satisfaction de toutes les parties », a expliqué Jean-François Labbé, précisant qu'il en avait parlé à Denis Coderre.

En entrevue à Radio-Canada, Denis Coderre a réagi en disant qu'il maintenait toute sa confiance envers son candidat. Il a d'ailleurs ajouté que cette affaire ne l'inquiétait « pas du tout ».

« J'étais au courant de toute cette histoire. C'est une histoire d'ordre privé. Et non seulement M. Labbé a toute ma confiance, mais il a la confiance des LaSallois », a souligné M. Coderre, précisant que son candidat avait « pris toutes ses responsabilités ».

En 2009, une entreprise de Jean-François Labbé spécialisée dans le recyclage de pneus lancée au milieu des années 2000, Recycor Caoutchouc, a fait faillite.

Le Centre local de développement, présidé par le maire de Valleyfield Denis Lapointe, a tenté de récupérer les dizaines de milliers de dollars prêtés au cours des années, mais n'a pas obtenu tout ce qu'il voulait.

L'affaire s'est déjà retrouvée devant les tribunaux en 2011, car Jean-François Labbé niait avoir cautionné les prêts à titre personnel.

Le CLD de Valleyfield confirme maintenant qu'une entente - confidentielle - a été conclue et les derniers documents devraient être déposés en cour dans les prochaines semaines.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui se présente? Qui ne se présente pas?