NOUVELLES

Seattle l'emporte de justesse

29/10/2013 12:18 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

Russell Wilson a décoché deux passes de touché à Golden Tate et les Seahawks de Seattle ont freiné les Rams de St. Louis à leur ligne des buts pendant la dernière minute de jeu pour remporter une victoire à l'arraché de 14-9, lundi soir.

Les Seahawks (7-1), qui connaissent le meilleur début de saison de leur histoire, ont été contraints de dégager alors qu'il restait un peu plus de cinq minutes à jouer au match. Ils ont toutefois trouvé une façon de repousser les Rams à leur propre ligne de 3.

Le quart réserviste Kellen Clemens a ensuite fait progresser les Rams (3-5) jusqu'au 1 des Seahawks, mais Daryl Richardson a été rabattu au sol en situation de troisième essai et Clemens n'a pu compléter sa passe sur le dernier essai tandis que les dernières secondes du match s'écoulaient.

Les Seahawks l'ont emporté en dépit du fait qu'ils n'ont récolté que 135 verges de gains, dont 80 sur la deuxième passe de touché de Wilson à Tate. Wilson a également été victime de sept sacs -- un sommet dans sa carrière.

Clemens a terminé la rencontre avec 158 verges de gains par la voie aérienne pour les Rams, mais il a aussi lancé deux interceptions, dont une à Richard Sherman. Zac Stacy a obtenu 134 verges au sol.

La Série mondiale a de toute évidence contribué à l'atmosphère austère qui régnait à l'intérieur du Edward Jones Dome, où la foule annoncée de 55 966 spectateurs était en réalité beaucoup plus petite. De nombreux partisans des Rams portaient des articles de sport à l'effigie des Cardinals de St. Louis, et des faits saillants du match no 5 contre les Red Sox de Boston ont été diffusés sur les écrans géants.


Associated Press

PLUS:rc