NOUVELLES

Sears Canada fermera cinq magasins et vend les baux pour 400 millions $

29/10/2013 06:11 EDT | Actualisé 29/12/2013 05:12 EST
Getty
A shopper exits a Sears store in Peoria, Illinois, U.S., on Friday, Aug. 16, 2013. Sears Holdings Corp. is scheduled to release second quarter earnings on Aug. 22. Photographer: Daniel Acker/Bloomberg via Getty Images

TORONTO - Sears Canada (TSX:SCC) va fermer son principal magasin, au Centre Eaton de Toronto, en plus de quatre autres établissements au pays, dans le cadre d'une mesure qui affectera près de 1000 employés et qui soulève des questions quant au redressement tenté par le détaillant.

La chaîne a annoncé mardi qu'elle résilierait les baux de ces cinq magasins pour une contrepartie de 400 millions $. L'entente représente sa plus importante vente de baux depuis qu'elle a commencé à se départir d'actifs et à réduire ses effectifs afin de relancer ses activités, en difficulté.

La vente est particulièrement remarquable parce que le magasin du Centre Eaton représente la plus importante vitrine de Sears au pays, étant situé dans un secteur touristique.

Quelque 965 employés seront affectés par cette mesure, même si Sears a expliqué que les travailleurs des magasins fermés mis à pied auraient la possibilité de poser leur candidature aux postes qui seront à combler ailleurs dans la société.

Quatre des cinq magasins sont la propriété de Cadillac Fairview et sont situés en Ontario, soit les magasins des centres commerciaux Centre Eaton et Sherway Gardens, à Toronto, Markville, à Markham, et Masonville Place, à London. Le cinquième se trouve au Richmond Centre, à Richmond, en Colombie-Britannique, et il appartient à Ivanhoé Cambridge et Cadillac Fairview. Leurs baux seront revendus aux propriétaires.

Certains des locaux dont s'est précédemment départi le détaillant ont déjà été récupérés par la chaîne américaine Nordstrom, qui en a fait ses premiers magasins au Canada. Cela a donné lieu à des spéculations selon lesquelles Nordstrom pourrait aussi s'intéresser aux locaux des centres Eaton et Sherway Gardens, perçus comme des sites de premier choix dans le secteur du commerce de détail.

La mesure annoncée mardi a aussi soulevé des questions quant aux chances de réussite de l'opération de redressement engagée par Sears, en particulier à la suite de la démission soudaine, le mois dernier, de l'ancien chef de la direction de la chaîne, Calvin McDonald, parti chez le géant américain des produits de beauté Sephora.

M. McDonald, qui avait entrepris la cession de baux, a été remplacé par Doug Campbell, qui était chef de l'exploitation de l'entreprise depuis novembre l'an dernier.

Sears doit libérer les magasins du Centre Eaton, de Sherway Gardens et de Masonville Place d'ici le 28 février 2014, puis ceux de Markville et du Richmond Centre, d'ici le 28 février 2015. La société conservera cependant les quatre étages supérieurs des locaux du Centre Eaton pour les activités de son siège social.

Une fois cette transaction complétée, Sears comptera 111 magasins à travers le pays.

Les actions de Sears Canada ont terminé la séance de mardi à 14,35 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 81 cents, soit près de six pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.