NOUVELLES

L'Iran courtise les grandes pétrolières

29/10/2013 12:22 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

L'Iran envisage de proposer, à des investisseurs internationaux, des accords lucratifs pour un montant de 100 milliards de dollars sur des sites d'exploitation pétrolière pour les trois prochaines années, rapporte le Financial Times, lundi.

Dans un article publié par le quotidien britannique, un conseiller du ministre iranien du Pétrole, Mehdi Hosseini, annonce que la République islamique envisage d'abandonner son système de « rachat » de contrat qui empêche les sociétés étrangères de prendre des positions sur les projets iraniens de développement.

Selon le conseiller Mehdi Hosseini, cette nouvelle disposition est un contrat « gagnant-gagnant » dont les détails seront présentés à Londres, en mars prochain.

L'Iran avait fait, la semaine passée, un geste en direction de ses anciens clients et avait annoncé être prêt à réduire ses prix de vente si les sanctions imposées par les Occidentaux étaient assouplies.

La République islamique semblait prête à revenir sur un marché mondial beaucoup moins dépendant du pétrole qu'il ne l'était avant l'adoption des sanctions par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Les exportations de brut iranien ont été réduites de moitié depuis les sanctions imposées, à la mi-2012, par l'Union européenne et les États-Unis en réponse au programme nucléaire mené par le gouvernement de Téhéran.

Reuters

Élections en Iran

PLUS:rc