NOUVELLES

400 millions $ pour les pêches à Terre-Neuve-et-Labrador

29/10/2013 01:30 EDT | Actualisé 28/12/2013 05:12 EST

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador présente un fonds fédéral-provincial de 400 millions de dollars pour l'industrie provinciale des pêches.

La première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Kathy Dunderdale, explique que ce soutien financier doit permettre à l'industrie de profiter pleinement de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.

L'argent servira notamment à la mise en marché, à la recherche et à l'investissement dans les infrastructures. Ce fonds, financé à 70 % par le gouvernement fédéral, doit aussi permettre à l'industrie d'améliorer sa compétitivité sur les marchés mondiaux.

« Terre-Neuve-et-Labrador est connue comme un des meilleurs producteurs de fruits de mer au monde. Ce fond permettra d'ajouter à nos forces et développer notre réputation et nos produits dans de nouveaux marchés, plus particulièrement en Europe », affirme le ministre des Pêches et de l'Aquaculture, Keith Hutchings.

L'industrie de la pêche emploie plus de 19 000 personnes dans la province, surtout dans les régions rurales. Environ 90 usines de traitement pourront aussi profiter de ces fonds pour trouver de nouvelles opportunités.

Les gens de l'industrie se réjouissent. « Pour faire concurrence dans le marché global, il faut avoir des changements en infrastructure, il faut avoir des ajouts pour faire du marketing, la commercialisation, il faut aussi changer la structure de nos pêches ici à Terre-Neuve et Labrador. Alors, je pense que cet argent peut nous aider à accomplir ces affaires-là » explique Cyr Couturier, directeur général de l'Association aquacole de Terre-Neuve.

L'industrie réclamait des investissements de ce genre depuis des années.

PLUS:rc