NOUVELLES

Le député Jean D'Amour se représentera au prochain scrutin

27/10/2013 06:39 EDT | Actualisé 27/12/2013 05:12 EST

Selon les dires de la première ministre Pauline Marois, il n'y aura pas d'élections cet automne. Qu'à cela ne tienne, le Parti libéral continue à se préparer en vue du prochain scrutin provincial. Le député libéral Jean d'Amour a d'ailleurs officialisé dimanche sa candidature dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata. 

La forêt, l'agriculture et la réfection de la route 185 sont au coeur des préoccupations du député D'Amour. Il souhaite développer de nouveaux marchés pour le bois d'oeuvre et les produits agroalimentaires québécois.

Jean D'Amour promet également de défendre les producteurs laitiers, inquiétés par l'accord de libre-échange avec l'Union européenne.

« Le fédéral parle de compensations, je trouve que c'est un peu insultant pour le moment. Ce n'est pas d'un chèque dont les producteurs ont besoin, c'est de développement de marché et de respect des acquis », lance Jean D'Amour. 

Questionné au sujet de l'oléoduc Énergie Est de TransCanada, Jean d'Amour affirme être en faveur de ce projet, mais pas à n'importe quel prix.  Le député croit que la compagnie albertaine doit prendre en considération les demandes des agriculteurs qui veulent, eux aussi, leur part du gâteau.

« Ce qu'un agriculteur a de plus précieux, c'est sa terre. Alors si quelqu'un décide qu'il vient emprunter son territoire, c'est normal qu'il y ait des compensations », estime-t-il.

Jean d'Amour souligne toutefois que TransCanada devra obtenir l'appui des citoyens avant d'aller de l'avant avec son projet. 

D'après le reportage de Julie Tremblay

PLUS:rc