NOUVELLES

Jouer avec le feu

26/10/2013 06:26 EDT | Actualisé 26/12/2013 05:12 EST

Le Toronto FC n'avait rien à gagner… sauf l'honneur.

L'Impact de Montréal s'est brûlé et s'est incliné 1-0 devant les Torontois, dans la ville reine.

Les Montréalais n'ont pas corrigé leur mauvaise habitude. Ils ont accordé le premier but pour un cinquième match de suite. Robert Earnshaw a profité du tir de Jonathan Osorio, en retrait, et du travail de Bright Dike pour enfiler un but à la 16e minute. Sur le jeu, Dike a mistifié les défenseurs avec ses crochets.

Avec un peu plus de 10 minutes à faire, Dike et Osario ont cogné à la porte, mais Perkins n'a pas voulu leur donner la clé. Il a, coup sur coup, réalisé deux belles parades. Le gardien s'est étendu de tout son long pour bloquer les deux bottés.

Perkins n'avait pas fini de voir la couleur du ballon. Bekker est revenu à la charge, mais sa frappe a atterri sur la barre transversale à la 38e minute.

De l'autre côté du terrain, la défense torontoise a menotté le meilleur marqueur de la MLS. Marco Di Vaio n'a bénéficié d'aucune occasion et ses coéquipiers ont traversé un désert.

Après 45 minutes, la troupe de Marco Schällibaum n'a cadré aucun tir, malgré les cinq tentatives en direction du gardien Joe Bendik. Les locaux ont réussi 10 tirs et 5 ont touché la cible.

De retour des vestiaires, les rafales n'ont pas cessé de souffler sur le terrain, mais le vent a tourné pour l'Impact qui s'est fait plus menaçant en attaque.

À la 62e minute, Di Vaio a soulevé les siens sur le banc et les amateurs qui ont fait le voyage, mais l'arbitre a bien vu la main de l'Italien qui a permis au ballon de se rendre jusqu'au fond du filet.

PLUS:rc