NOUVELLES

Un deuxième sondage confirme l'avance de Lehouillier à Lévis

24/10/2013 04:59 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

Un deuxième sondage en deux jours confirme l'avance considérable de Gilles Lehouillier dans la course à la mairie de Lévis et donne la deuxième place à la candidate indépendante Isabelle Demers.

Le chef de Lévis Force 10 obtient 30 % des intentions de vote, avant répartition, dans un sondage Crop commandé par le candidat indépendant Stéphane Blais.

Isabelle Demers arrive deuxième avec 15 % de la faveur populaire, suivie d'Antoine Dubé du Renouveau Lévis avec 11 % des intentions de vote.

Dans le sondage Léger, publié par Le Journal de Québec, mercredi, ces deux candidats arrivaient ex-eaquo à 15 %, tandis que Gilles Lehouillier recueillait 29 %.

Dans le sondage qu'il a commandé, Stéphane Blais arrive en cinquième position avec 4 % des appuis, derrière André Jean.

De plus, les répondants croient à 48 % que c'est Gilles Lehouillier qui a le plus de chance de gagner l'élection.

Il reste de nombreux indécis : 22 % des personnes sondées ont dit qu'elles ne savaient pas pour qui elles voteront.

Le sondage téléphonique a été réalisé auprès de 304 personnes mardi dernier. La marge d'erreur est de 5,6 points, 19 fois sur 20.

Une lutte plus animée

Le dévoilement des premiers sondages sur la course électorale à Lévis semble raviver la lutte entre les trois principaux candidats.

Le ton a monté jeudi midi lors d'un débat sur les ondes d'ICI Radio-Canada Première. Le projet de complexe aquatique dans l'ouest de Lévis, qui n'a toujours pas vu le jour, a donné lieu à de vives attaques.

À l'issue de ce débat, Isabelle Demers sentait qu'elle dérange de plus en plus ses adversaires. « Ça me donne un air d'aller. Le vent est en train de changer. La population veut autre chose que ce qu'on a vécu dans les dernières années », estime la candidat indépendante.

Le chef du Renouveau Lévis a eu ce commentaire envers sa plus proche adversaire dans les sondages. « On peut dire n'importe quoi quand on est juste une personne. Comment on va le réaliser après ? C'est la question que j'adresse aux citoyens de Lévis », a dit Antoine Dubé en faisant référence au fait qu'Isabelle Demers fait campagne seule, sans parti.

Gilles Lehouillier semble confiant pour la suite des choses. Selon lui, il a réussi à faire connaître ses idées, ce qui était sa priorité. « On ne s'est pas laissé distraire par les attaques. Et je pense que c'est ça que la population veut savoir. Nous, on est maintenant certain que notre message est rendu dans tous les foyers de la Ville de Lévis. »

PLUS:rc