NOUVELLES

Ottawa autorise le rachat de Public Mobile par Telus

24/10/2013 05:58 EDT | Actualisé 24/12/2013 05:12 EST

Telus (TSX:T) a reçu le feu vert d'Ottawa afin de faire l'acquisition du petit fournisseur de services sans fil Public Mobile, essentiellement un service d'appels et de messages texte comptant 280 000 clients en Ontario et au Québec.

Le ministre de l'Industrie, James Moore, a annoncé mercredi avoir approuvé le transfert des licences de spectre de Public Mobile à Telus, de Vancouver, ajoutant que la transaction n'aurait pas d'effet sur le degré de concurrence dans le secteur canadien du sans-fil.

M. Moore a expliqué que le spectre de Public Mobile, les ondes radioélectriques nécessaires pour exploiter les réseaux de téléphonie sans fil, n'était pas utilisé pour les services de données et les téléphones intelligents les plus récents.

Public Mobile a acheté son spectre en 2008 et rien ne l'empêchait de s'en départir par la suite, contrairement aux autres nouveaux joueurs Wind Mobile et Mobilicity, qui ont acheté une différente sorte de spectre que le fédéral ne veut pas voir tomber entre les mains de Rogers (TSX:RCI.B), Bell (TSX:BCE) ou Telus.

Telus a tenté d'acquérir Mobilicity, le printemps dernier, mais l'entente de 380 millions $ a été rejetée par le ministère de l'Industrie.

Les clauses financières de la transaction entre Telus et Public Mobile, service qui fut lancé en 2009, n'ont pas été dévoilées.

La Presse Canadienne

PLUS:rc