POLITIQUE

Lenteur des travaux à Lac-Mégantic : Québec réagit

24/10/2013 03:43 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST
Agence QMI

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs a réagi à la diffusion de notre reportage de mercredi dans lequel des travailleurs assignés à la reconstruction de Lac-Mégantic critiquent la lenteur des travaux. 

Yves-François Blanchet avoue que les allégations voulant que des travailleurs se tournent les pouces sur le chantier sont très inquiétantes. « Ce ne sont pas des choses qu'on peut prendre à la légère. La question avait été soulevée par le député de Mégantic-L'Érable dans les derniers jours. J'ai demandé à ce que ça soit vérifié, mais ça va prendre un certain temps. Je suis toutefois persuadé que la quasi-totalité des gens qui travaillent sur le site fait un travail de bonne foi avec la vaillance que ça demande », soutient le ministre Blanchet.

Rappelons que certains travailleurs affectés à la reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic critiquent la lenteur des travaux

Michel est l'un d'eux. Il a travaillé un mois sur le site pour l'entreprise de nettoyage JBM. « On n'était pas les seuls qui se pognaient le derrière là-dedans. Des camions qui tournaient en rond, il y en avait plein. La dernière journée, c'était terrible. On devait avoir travaillé 45 minutes dans la journée et on était huit dans le groupe », raconte-t-il.

Michel dit avoir démissionné le 9 septembre. « Vers 13 h, mon chef d'équipe a demandé à me voir. Il a dit de reculer la barge de 100 pieds. Quand j'ai demandé pourquoi, il m'a expliqué que nos travaux avançaient trop vite et qu'on se retrouverait au chômage avant le temps. J'ai déposé mes outils et je suis parti », ajoute Michel.

Au total, 13 entreprises et 300 employés sont actuellement sur le site pour reconstruire le centre-ville. Les entreprises sont gérées par la firme Pomerleau qui oeuvre dans le secteur de la construction. Pomerleau a été engagée par Québec. Tout commentaire en lien avec les travaux revient donc au ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs puisque c'est lui qui chapeaute le site de la reconstruction. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Lac-Mégantic: Messe commémorative en hommage aux victimes