NOUVELLES

Le Rouge et Or motivé

24/10/2013 05:00 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

Que ce soit le premier, le septième ou le dernier match de la saison, les matchs Montréal - Laval ont toujours une saveur particulière.

Un texte d'Antoine Deshaies

Le match de samedi ne fera pas exception même si le Rouge et Or, déjà assuré du premier rang, n'a statistiquement rien à gagner contre les Carabins.

« On ne veut jamais perdre contre Montréal, affirme catégoriquement Brendon Tennant, plaqueur défensif du Rouge et Or. Même si ça ne vaut rien au classement, c'est important pour notre progression et pour la guerre du recrutement notamment. »

Tennant, qui s'est blessé au genou lors du match de dimanche contre Sherbrooke, s'attend à jouer une bonne partie du match.

« Je sais que notre entraîneur veut vraiment gagner. Nous sommes en mode éliminatoire depuis le retour de la semaine de relâche. On ne veut pas laisser de doute dans leur tête qu'ils peuvent nous battre si jamais on se retrouvait à la Coupe Dunsmore. »

« Dans une saison aussi courte, c'est délicat de donner congé à certains joueurs, affirme Justin Éthier, le coordonnateur à l'attaque du Rouge et Or. La semaine dernière, après le congé, toutes les attaques de la ligue ont eu du mal à trouver leur synchronisme. »

« Je me rappelle, en 2006, on avait sorti notre quart Benoît Groulx et on avait dû le renvoyer dans le match parce que notre deuxième quart s'était blessé. Ce n'est jamais évident de gérer parfaitement notre effectif dans ce genre de match. »

« Mais au-delà du résultat, il y a la manière, ajoute Brandon Tennant. On veut offrir une bonne performance au plan technique. »

Tennant avait connu un grand match lors de la victoire du Rouge et Or 16-9 en début de saison. Il verra toutefois des visages différents sur la ligne offensive des Carabins.

Le retour du vétéran Alexis Rousseau-Saine, sorti d'une courte retraite, et de l'excellent David Foucault pourrait compliquer la tâche du front défensif lavallois.

« David Foucault est un phénomène. Il mesure 6 pi 7 po (2,01 m), pèse 310 lb (142 kg) et se déplace comme le vent! Son retour combiné à celui de Rousseau-Saine permet à des coéquipiers d'évoluer à leur position naturelle. »

Baptême montréalais pour Skinner

Rares sont les terrains inhospitaliers au rouleau compresseur du Rouge et Or. Dans ce contexte, le CEPSUM de l'Université de Montréal fait figure de village gaulois qui résiste toujours à l'envahisseur.

Le Rouge et Or s'est buté aux menhirs montréalais en subissant trois défaites à leurs quatre dernières visites en territoire bleu. Le jeune quart Alex Skinner en sera à une première expérience à la tête de la légion lavalloise.

« Il devra absolument rester calme, affirme Justin Éthier. Il doit rester positif, peu importe ce qui se passe dans le match. Il affrontera une défense très complexe avec des athlètes de grande qualité. »

« Un bon quart doit avoir la mémoire courte et oublier rapidement ses erreurs quand il en commet. Skinner a été en mesure de le faire après avoir été intercepté contre Sherbrooke. C'est un jeune très enthousiaste qui aime le football. J'ai confiance en lui. »

Bien sûr, en raison du bruit, la communication et l'état d'esprit des joueurs seront archi-importants pour gagner.

« Nos joueurs doivent avoir une attitude irréprochable et surtout ne pas hésiter quitte, à l'occasion, à faire des erreurs. »

Le match sera présenté samedi 13h à l'antenne d'Ici Radio-Canada Télé.

PLUS:rc