NOUVELLES

Un vaccin contre la grippe et pour le coeur

23/10/2013 10:34 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

Le vaccin contre la grippe préviendrait bien plus que des complications de l'influenza : il réduirait aussi les risques de problèmes cardiaques chez les personnes vulnérables.

Selon le cardiologue Jacob Udell et ses collègues de l'Université de Toronto, les vaccins antigrippaux réduisent le risque d'être hospitalisé à la suite d'une crise cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral ou d'angine instable. Ce risque est particulièrement diminué pour les patients cardiaques.

Dans leur étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, les chercheurs ont examiné les résultats de six essais cliniques consacrés à la santé cardiovasculaire des personnes qui ont reçu le vaccin contre la grippe. Plus de 6700 personnes vulnérables, dont la moyenne d'âge était de 67 ans, ont participé à ces essais.

Parmi les 3238 patients traités avec le vaccin contre la grippe, 95 patients (2,9 %) sont morts à la suite de problèmes cardiaques ou ont été hospitalisés pour des événements cardiovasculaires majeurs.

Par comparaison, 151 de 3231 patients (4,7 %) des personnes ayant reçu le placebo ont dû faire face à un événement cardiovasculaire majeur dans l'année qui a suivi.
Selon le Dr Udell, la vaccination d'une soixantaine de personnes permettrait par exemple d'éviter environ un événement cardiaque majeur.

Le Dr Udell estime que ce vaccin annuel présente donc un potentiel important de traitement préventif pour les personnes ayant des problèmes cardiaques.

Ces résultats laissent à penser que le vaccin aurait un effet bénéfique sur la protection des artères.

En outre, les infections comme celle de la grippe entraînent une réaction majeure du système immunitaire, ce qui peut déclencher de l'inflammation et des crises cardiaques.

PLUS:rc