NOUVELLES

Un réseau de traite de personnes démantelé par la GRC

23/10/2013 10:45 EDT | Actualisé 23/12/2013 05:12 EST

Un réseau de passages clandestins et de traite de personnes impliquant le crime organisé roumain a été démantelé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Un bilan de l'enquête amorcée il y a un an a été présenté mercredi matin, après l'arrestation de Marius Trifu Miclescu, âgé de 38 ans, de l'arrondissement Saint-Léonard, à Montréal.

Cet homme a été visé pour sa possible implication dans l'exploitation sexuelle de jeunes femmes par le biais de salons de massages érotiques dans la région de Montréal.

Quatre jeunes femmes ont affirmé avoir été victimes de M. Miclescu. Elles soutiennent qu'elles ont été contraintes et menacées pour qu'elles demeurent sous l'emprise du réseau.

Des accusations de proxénétisme, de traite de personnes et d'usage des produits de la prostitution seront déposées contre lui.

En lien avec cet individu, trois hommes de Toronto ont été accusés précédemment pour avoir fait entrer illégalement des ressortissants roumains au Canada. Il s'agit de Mirabela Dumitru, 31 ans, Lilian Ursoi, 23 ans et de Serafin Cirnaru, âgé de 39 ans, qui doit quant à lui comparaître de nouveau en cour le 4 novembre.

En juillet 2013, quatre autres personnes avaient été arrêtées pour le passage illégal d'une famille d'origine roumaine.

La GRC a aussi lancé un mandat d'arrestation afin de retrouver Valentin Dumitru, âgé de 54 ans, qui résidait dans Saint-Léonard.

La Presse Canadienne

PLUS:rc